Une étude pour quoi faire ?

Les agences en ligne n’ont qu’à bien se tenir. La moindre baisse de régime de leur part est désormais surveillée, analysée, détaillée à la minute près. Jugez plutôt. WatchMouse, une société qui propose des services de suivi pour les sites Internet et les applications de commerce électronique, a eu la bonne idée de soumettre les sites de vente de voyage français et les sites des compagnies aériennes à une surveillance permanente entre le 6 avril et le 9 mai 2006.



Première conclusion : aucune agence en ligne, à l’exception d’Air France et de ebookers.fr n’est ouverte 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Tant pis pour ceux qui envisagent de choisir leur vacances dans la nuit du dimanche au lundi à trois heures du matin. Une bonne nouvelle cependant Lastminute.com, partirpascher.com, thomascook.fr et expedia.fr ont un bon taux de fonctionnement, avec plus de 99,9 % de disponibilité. Les noctambules savent désormais où aller jouer du mulot. Les résultats enregistrés par les autres sociétés suivies sont inférieurs au taux normal observé dans ce secteur et le site le moins performant, partirdiscount.com, a battu le record d’indisponibilité avec un blocage de 56 heures. Les compagnies aériennes françaises ont quant à elles enregistrés de meilleurs résultats et 70 % d'entre elles se placent au dessus des normes du secteur. Les chiffres sont intéressants sauf qu’ils ne servent à rien, ni à personne, sauf à ceux qui les vendent. A ce compte là, en effet, pourquoi ne pas aller analyser le taux de tomates pourries sur l’étal du marchand de légumes en bas de chez moi ? C’est décidé : si ce dernier est supérieur à 3% entre le 15 et le 20 du mois, je change de fournisseur de tomates ! Si on s’amuse, comme je l’ai fait, à faire une moyenne de temps de fonctionnement sur la vingtaine d’entreprises analysée, on obtient un taux de 99.73% de temps de fonctionnement dans le transport aérien et de 99.33% dans les sites de vente de voyage.
Cela valait-il une étude ? La question peut se poser.

Stéphanie Clément
scg@vacancespratiques.com

Mercredi 17 Mai 2006

pub
pub