Soigneur d'un jour au zoo de Pont-Scorff

En Morbihan, le zoo de Pont-Scorff, près de Lorient, propose un stage inédit : devenir apprenti soigneur durant toute une journée. Une animation inédite qui permet d’être au plus près d’espèces rares ou d’animaux sauvages tout en découvrant les coulisses du lieu touristique le plus visité du Morbihan, avec 220 000 visiteurs chaque année.



Soigneur d'un jour au zoo de Pont-Scorff
Soigneur d’un jour ! Cette proposition inédite est ouverte à tous, tous les jours de l’année. Seule et unique condition : avoir au moins 14 ans. Par groupe de deux à trois personnes maximum, le jeune soigneur vit l’envers du décor au plus près des animaux, en suivant un soigneur du zoo dans toutes ses tâches : préparer la nourriture des animaux en fonction de leur régime spécifique, nettoyer les loges, peser les perroquets, avant leur spectacle. Car ces petits athlètes à plumes ne doivent pas trop manger, au risque de ne plus obéir face à une portion de nourriture pendant les différents spectacles de la journée ! Idem pour les otaries, qui devront être préparées pour leurs deux shows quotidiens suivis par des centaines de familles venues passer une journée au milieu des animaux. Sur certaines périodes de l’année, le jeune soigneur pourra aussi assister à des séances de dressage et de répétitions avec les animaux.


Soigneur d'un jour au zoo de Pont-Scorff
Au plus près des animaux sauvages
Ouvert en 1973, le zoo de Pont-Scorff accueille 140 espèces et quelque 600 animaux. Parmi elles, des animaux emblématiques comme les éléphants, les rhinocéros, les hippopotames ou le tigre, mais aussi des espèces plus méconnues telles des félins ou des carnivores aux noms étranges, comme les chats manul, les civettes ou les binturong. Des espèces menacées que le zoo tente de protéger.
Pour les apprentis soigneurs, la proximité avec ces animaux sauvages est extrêmement enrichissante, mais exige aussi beaucoup de discrétion : pour que ces animaux sauvages en captivité aient un comportement le plus naturel possible, l’homme doit savoir se faire discret…
Le stage par personne à la journée est de 50 € (déjeuner et assurance compris). Une somme entièrement reversée à l’Association des Amis du Zoo, qui s’occupe du développement pédagogique et mène des actions de conservation des espèces en local et à l’international. Le zoo de Pont-Scorff est ainsi à ce jour un des rares zoos privés de France à accueillir 15 travailleurs autistes, membre d’un Centre d’aide par le travail (CAT), ou à avoir mis en place il y a plus de 20 ans le tri sélectif.
En termes d’actions internationales, financées là aussi exclusivement par les droits d’entrée des visiteurs, le zoo a mis en place un centre d’éducation autour des éléphants du Bostwana. Les relations entre l’homme et l’animal étant très conflictuelles, les émissaires du zoo font de la sensibilisation dans les écoles ou les villages de ce pays d’Afrique pour trouver des solutions afin que tous cohabitent, sans que les éléphants ne mettent en péril les récoltes et sans que les hommes ne mettent en péril l’espèce animale. Ce projet est aujourd’hui autogéré par les Bostwanais et le zoo en finance un autre, cette fois lié aux hippopotames du Niger. Baptisé Illomango, ce second projet de conservation des espèces a permis de construire un gîte éco-touristique près du village d’Ayorou, pour réconcilier la population locale et les hippopotames.

Pratique
L’animation « Soigneur d’un jour » est ouverte à tous, à partir de 14 ans. Les inscriptions se font au 02 97 32 60 86 ou par courriel, zoo.pontscorff@wanadoo.fr. 50 € la journée.
Renseignements complémentaires sur le site du zoo

Soigneur d'un jour au zoo de Pont-Scorff
A proximité

Que faire en famille ?
Pour poursuivre dans le monde animal, rendez-vous à L’Odyssaum, situé lui aussi à Pont-Scorff. Un espace dédié au saumon sauvage avec visite sous forme de spectacle itinérant, se terminant les pieds dans la rivière. Pendant les vacances, des animations spécifiques comme « Saumon en herbe » (parcours ludique permettant de se prendre pour un poisson), sont incluses dans le prix d’entrée. Tarif réduit (4,50 € au lieu de 5,70 € pour les personnes étant allées au zoo avant).

Pour les plus sportifs, le Parc d’Eau Vive, à Inzinzac-Lochrist, à quelque 15 km de là, est le paradis de la glisse en famille. Le site propose un circuit dédié au kayak, avec un parcours pour slalomer entre les portes et même un ascenseur à kayak pour remonter la rivière sans se fatiguer. A partir de 8 ans. Tarifs : de 6,40 € (entrée simple) à 14,20 € (location de matériel comprise : combinaison, casque).
.
Où dormir ?
Un lieu insolite pour un séjour en Morbihan inoubliable : Breizh Yourte propose aux visiteurs de profiter de cet habitat mongol typique pour se ressourcer et vivre au cœur de la nature. Trois yourtes de quatre personnes, déclinées en bleu, vert et orange, offrent un confort douillet et un esprit un brin décalé. Et pour ceux qui voudraient prolonger dans l’originalité, Breizh Yourte propose de s’essayer au paddle board, une planche plate qui s’utilise debout ou assis, avec une pagaie. Le tout sur la rivière Laïta, à moins de 200 m de là, réputée pour sa quiétude et ses eaux poissonneuses.
Breizh Yourte, Coatroual, 56520 Guidel ( à 10 minutes de Pont-Scorff). ou 06 07 36 24 48
02 97 02 99 00.
Tarif pour deux personnes en basse saison : 68 € la nuit, 323 € du lundi au vendredi. Le prix comprend le petit-déjeuner et le chauffage au bois en hiver. Paddle Board : 20 € la demi-journée

Vendredi 17 Septembre 2010
pub
pub