Les enfants en avion

Dès l’âge de quatre ans, les enfants peuvent légalement voyager seuls par avion, mais que les parents se rassurent, ils ne sont jamais vraiment seuls et livrés à eux-mêmes. Pour bien organiser son départ, un certain nombre de démarches sont à ne pas négliger.



Dans le domaine de l’aviation, un enfant est considéré comme passager UM (Unaccompanied Minor - Mineur non accompagné) entre 4 et 12 ans, et faire voyager un UM n’engage aucun surcoût particulier pour les parents. L’enfant est pris en charge par la compagnie aérienne sur laquelle il voyage dès son enregistrement : il est dès cet instant placé sous la responsabilité juridique de la compagnie. Une pochette UM lui est alors remise, contenant son billet d’avion, ses papiers d’identité, une autorisation parentale, ainsi qu’une fiche d’identification de la personne chargée de réceptionner l’enfant à l’arrivée, avec nom et adresse. Ces documents sont disponibles au comptoir d’enregistrement de la compagnie concernée.

L’enfant est toujours accompagné par une hôtesse jusqu’à son embarquement, où le personnel naviguant prend ensuite sa surveillance en charge jusqu’au débarquement. En cas de correspondance avec un avion de la même compagnie, l’enfant reste sou la responsabilité et la surveillance de celle-ci, mais si le deuxième vol est assuré par un autre transporteur, les parents doivent prendre contact en amont avec cette dernière pour remplir quelques formalités. Une fois arrivé à destination, l’enfant sort de l’appareil en dernier avec les autres UM, et reste accompagné par une hôtesse jusqu’à la douane.

Si le statut d’UM n’est accordé qu’aux enfants de 4 à 12 ans, certaines compagnies le propose pour les plus jeunes et pour les plus âgés jusqu’à 18 ans, moyennant une contrepartie financière dans les deux cas. Généralement, les compagnies ne prennent plus en charge la garde juridique des enfants de plus de 12 ans.

Dans les pays de l’espace Schengen où seule la carte d’identité est nécessaire, l’enfant doit également présenter une attestation de sortie du territoire français. Sur les vols internationaux, et quel que soit son âge, il doit être muni d’un passeport individuel, ainsi que d’un visa dans les pays qui l’exigent.

Mardi 30 Septembre 2008
pub
pub