Les chemins de randonnée aux randonneurs !

Ce week-end, comme le week-end dernier, les 4x4 sont dans la rue. Les amateurs de ce type de véhicules, par l’intermédiaire du Comité de Défense des Loisirs Verts, manifestent dans de nombreuses villes de France contre la circulaire Olin qui règlemente leur circulation et celles des quads et des motos sur les sentiers, en forêt, dans les dunes, sur les plages et d’une façon générale dans les espaces naturels.



Autant le dire tout de suite, je n’entrerais pas ici dans le débat qui consiste à savoir si ces engins sont plus ou moins polluants ou utiles. Je pars, un peu égoïstement et naïvement d’une situation vécue, pas plus tard que dimanche dernier. En balade dans le nord de la forêt de Compiègne, j’ai eu « la chance » de croiser pas moins de 2 « 4x4 » en moins de deux heures sur des sentiers pourtant rigoureusement interdits à tout type de véhicules à moteur et exclusivement réservés aux marcheurs. Situation exceptionnelle me direz-vous ? L’un d’entre eux avait perdu le chemin de la manifestation et, peu au fait d’orientation, s’est retrouvé à errer en plein cœur des bois…. Hélas non.

Moi qui vis là une partie de l’année, je ne peux que constater que ce type de situation est de plus en plus fréquent. Alors utile la circulaire Olin ? Oui et comment ! A l’heure où chaque département, chaque région, chaque commune de notre beau pays se vante de ses attraits naturels et ne sait plus quoi faire pour attirer les amateurs de vacances « nature », il serait bon de ne pas se tromper de débat. Les espaces naturels, de tout temps réservés aux randonneurs, cavaliers, cyclistes et autres usagers de la nature, se doivent de rester « piétons ». Sous peine de n’être plus agréable pour personne.

Stéphanie Clément
scg@vacancespratiques.com


Mardi 17 Octobre 2006


1.Posté par Taleb Patricia le 17/10/2006 10:09
Nous avons créés ,il ya 8 ans , des chambres d'hôtes dans le

2.Posté par Taleb Patricia le 17/10/2006 10:41
Amoureux de la nature , nous avons acheté un vieux chalet et créés , il ya 8 ans , des chambres d'hôtes à 1200 m. dans le massif des Aravis au départ de circuits de randonnées pédestres interdit à tout véhicule à moteur sauf exploitants forestiers et agricoles. Hors depuis l'année dernière , l'éclatement du marché du 4X4 , a renversé la tendance. Il y bientôt plus de véhicules à moteur (4x4, quad, trial, cross) bruyants et pollueurs que de piétons sur nos sentiers de montagne. En été , ce sont des raids organisés avec des associations locales ou papa, maman et bébé dans le couffin , d'autres balancent la cigarette par la portière et toisent du haut de leur véhicule le pauvre randonneur qui sue sang et eau pour atteindre le sommet . En automne , ce sont les chasseurs et ramasseurs de champignons qui approchent leur véhicule le plus près possible de leur lieu de cueillette ou du gibier.Que faire?
Nous appréhendons les week-end de beau temps et prions pour qu'un jour les autorités locales finissent par réaliser qu'il y va de la survie de l'écosystéme . Mais sera t-il trop tard ?
Merci Stéphanie d'avoir soulevé le problème et espérons que les communes prennent rapidement conscience de ce problème.
Patricia Taleb

pub
pub