Les animaux dans l’avion

Le transport d’animaux domestiques comme les chiens ou les chats est autorisé sur les vols nationaux et internationaux. Si chaque compagnie applique sa propre réglementation en la matière, certaines règles de base sont à respecter.



Les animaux dans l’avion
La compagnie aérienne sur laquelle voyagera l’animal doit être contactée au moment de la réservation, compte tenu que certaines n’acceptent aucun animal en cabine. Le propriétaire de l’animal doit se renseigner en amont sur les contraintes liées à la destination, notamment en matière de vaccin et tatouage. Dans certains cas, un mise en quarantaine s’impose à l’arrivée. Avant de partir, le carnet de santé de l’animal doit être mis à jour et emporté pour le déplacement.

Pour les voyages en cabines, les animaux doivent peser moins de 4 kgs et voyager dans un habitacle dont l’addition de la longueur, largeur et hauteur ne doit pas dépasser 115 cm. Les chiens-guides des passagers atteints d'un handicap sensoriel ou physique voyagent gratuitement en cabine à côté de leur maître à condition d’être munis d'une muselière.

Les propriétaires d’animaux de compagnies sont parfois réticents à mettre leur compagnon dans la soute. Il faut savoir que celle-ci est ventilée, chauffée et pressurisée, assurant un confort minimum à ses occupants. La cage de l’animal est également fixée dans la soute afin de rester stable pendant le vol. Donc pas de panique ! Si vous ne disposez pas de cage, la compagnie aérienne est habilitée à vous vendre une caisse de transport adéquate. Celle-ci doit afficher le nom de l'animal et son numéro de tatouage, les coordonnées du propriétaire ainsi que la destination. Il est conseiller de renforcer la cage avec du scotch solide pour parer à toute éventualité. Côté tarif, le transport des animaux de compagnie est généralement compté comme un supplément de bagages.

Lundi 6 Octobre 2008
pub
pub