Le low-cost au meilleur prix

Les compagnies low-cost proposent des prix parfois extrêmement bas, mais il est souvent compliqué de profiter du tarif affiché au moment de la réservation, des frais en tous genres venant s’ajouter à la note. Voici quelques conseils pour utiliser au maximum le potentiel «low-cost» des compagnies.



Il n’est pas rare de trouver chez ces transporteurs des vols à 1 €, voir 1 centime dans certains cas, le plus souvent sur des destination courts et moyens courriers. Des offres que nous relayons régulièrement dans les «Bonnes affaires du voyage» sur vacancespratiques.com. Mais pour rentabiliser ces billets, les compagnies utilisent les dédales de leurs sites de réservations pour ajouter de nombreux suppléments. Avec un peu d’attention, il est facile de passer outre pour bénéficier du meilleur prix. Les frais supplémentaires les plus courants sont les assurances facultatives, les frais d’enregistrement prioritaire, les suppléments bagages ou les frais relatifs au choix du siège dans l’appareil. Il suffit ainsi de refuser ces options pour profiter du meilleur prix, mais ce n’est pas toujours chose aisée car certaines compagnies n’indiquent pas clairement les intitulés.
Pour exemple chez Ryanair, il faut d’une part penser à décocher la case «Etre les premiers à monter dans l'avion» lors de la réservation sur internet. Ensuite, dans l’onglet «Confirmez le pays de résidence pour souscrire des polices», il faut changer la case «France» en «Pas d'assurance voyage» juste en dessous. En ce qui concerne les bagages, le seul choix possible pour les annuler est : "0 bagage, réservation en ligne, embarquement prioritaire", il suffit ensuite de cliquer sur «supprimer» juste en dessous pour annuler l’embarquement prioritaire.
Toutes les compagnies low-cost ne demandent pas la même vigilance, il faut malgré tout avoir conscience qu’aucune option n’est obligatoire, quelles que soient les apparences sur la toile. Il faut donc établir clairement ses besoins pour faire des choix de consommateur responsable.

Vendredi 26 Septembre 2008
pub
pub