Le Nicaragua, le pays vert et bleu

Longtemps coupé du monde par une guerre civile de sinistre réputation, le Nicaragua s'ouvre peu à peu à tourisme de nature mais aussi de culture, dans les pas des conquistadores. Cette terre de volcans, de plages, de lacs et de forêts luxuriantes se prête à bien des découvertes. En route pour l'inconnu, loin des sentiers battus !



Le Nicaragua, le pays vert et bleu
Entre Océan Pacifique et Mer des Caraïbes, le Nicaragua, abrite le plus grand lac d’Amérique centrale et plus de vingt-cinq volcans. Pays de contrastes entre cordillères, plaines écrasées de soleil, forêt tropicale et plages de rêve le Nicaragua, l'ancienne colonie espagnole recèle de nombreux joyaux historiques. Les villes, témoignages de l’époque des conquistadors, séduisent par la beauté de leur architecture et le charme de leurs ruelles pavées.
Le voyagiste ADEO propose de partir à la rencontre du plus attachant des pays d’Amérique Centrale. C’est en voguant de rio en rio que vous rejoindrez le lac Nicaragua, aussi vaste que la Corse. Certains voient en lui l’origine du nom du pays « l’eau de Nicarao », grand chef amérindien qui gouvernait ces terres, il est aussi appelé « la mer douce ». Vous découvrirez plusieurs de ses îles comme Ometepe et ses deux volcans, et l’archipel Solentiname avec ses pêcheurs devenus peintres et sculpteurs. Vous apprécierez le chant des oiseaux et les cris des singes hurleurs dans la réserve biologique Indo-Maiz .

Le Nicaragua, le pays vert et bleu
C’est en bus avec les habitants que vous rejoindrez Managua, la capitale, peut être la seule qui soit vraiment « une ville à la campagne ». Vous visiterez Léon, le coeur intellectuel du pays, une étape incontournable sur la route des conquistadors. Son site archéologique de Léon Viego, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, ses belles églises et ses musées en font l’une des villes
les plus pittoresques du pays. La charmante Granada avec son alternance de constructions coloniales et d'églises baroques ou renaissance. Tout au long du voyage, vous admirerez de superbes gravures rupestres.
A faire encore, une expérience unique : l’ascension du petit volcan actif le Cerro Negro avec ses fumerolles et ses coulées de lave ainsi que la descente le long de ses pentes sableuses
vous laisseront un souvenir marquant. La réserve naturelle du volcan Mombacho dans sa forêt de nuages et celle du parc naturel du Volcan Masaya sont des moments intenses. Surnommé «la bouche de l’enfer» par les conquistadors, le Volcan Masaya offre un spectacle impressionnant avec son activité gazeuse et sa lave incandescente.
Direction le Pacifique, découverte du littoral rocheux sculpté par les vents. Promenade dans les mangroves à l ‘écoute des multitudes d’oiseaux qui les peuplent, Découverte en kayak de
las Isletas, archipel de 300 îlots aux eaux émeraude et recouverts de jungle. Baignade dans la source d’eau cristalline d’Ojo des Agua au milieu de la jungle ou sur les plages de la Flor, lieu de prédilection des tortues de mer qui viennent y pondre en toute tranquillité, rencontres avec les habitants…une découverte authentique d’un pays méconnu.

Le Nicaragua, le pays vert et bleu
Pratique
Entre lacs et volcans : 18 jours de découverte au Nacaragua, à partir de 2250 € par personne comprenant les vols internationaux au départ de Paris, un vol intérieur, hébergement en hôtels, auberges et chez l’habitant, 10 petits-déjeuners, 5 déjeuners et dîners, transports intérieurs, transferts, excursions, un accompagnateur parlant français.
Informations et réservations chez Adeo Tél. : 01 43 72 80 20.

Jeudi 6 Octobre 2011
pub
pub