Le Liban à la reconquête des touristes

Présent au salon IFTM Top Resa, le dernier salon professionnel du tourisme, le Liban veut à nouveau s’inscrire dans le paysage touristique international et avec sa francophonie, son patrimoine et sa douceur météo. Nouveaux hôtels, nouveaux engagements, il dispose de nombreux atouts pour nous conquérir. Ou plutôt, nous reconquérir !



Le Liban à la reconquête des touristes
Le premier atout du Liban pour les Français ? « Les Libanais !», répond immédiatement la Directrice générale du Tourisme, Nana Sardouk, si vous lui posez la question. « Au-delà de la mer, des sites, du patrimoine, nous avons su combiner une certaine modernité, une ouverture d’esprit et le sens du service » explique t-elle . C’est bien ce sens du service qui attire chaque année de nombreux touristes du Golfe Persique, qui viennent en été au Liban pour y apprécier la douceur de son climat. Aidée par un bon taux de change, la destination a enregistré une hausse de 14% des arrivées de touristes français de janvier à août 2010. Beyrouth redevient une ville chic et branchée avec l'ouverture de plusieurs hôtels de luxe.

Hôtels de luxe et éco-lodges

Beyrouth DR OT Tourisme
Beyrouth DR OT Tourisme
Longtemps privé d’insfrastructures, le Liban les développe à nouveaux pour accueillir les touristes attirés par ses sites historiques, comme l'ancienne ville phénicienne de Baalbek. Côté luxe, nous avons inscrit le nouveau Gray Beyrouth dans nos bonnes adresses. Cet hôtel design de 87 chambres et suites joue le charme contemporain tandis que le Four Seasons Beyrouth, lui aussi ouvert cette année près de la Marina est un plus gros paquebot, avec 230 chambres dont 60 suites avec de grandes terrasses avec vue sur la Méditerranée ou la vieille ville. Le futur s'annonce plein de promesses avec l'arrivée prochaine d'un nouvel hôtel de luxe Hyatt, le développement d'une nouvelle tour à usage mixte par l'architecte Jean Nouvel, baptisée Landmark, ou la création de la Maison Jaune, un musée sur l'histoire de la ville. Ce musée, créé en partenariat avec la ville de Paris, sera hébergé dans un bâtiment situé sur la ligne de démarcation entre Beyrouth Ouest et Est pendant la guerre civile. Il devrait ouvrir d'ici 2013.

Côté tourisme responsable, le Liban a lancé un programme un programme de gestion d’eau et d’énergie dans le souci de préserver des ressources rares et développe l’éco tourisme. Une auberge écologe a ouvert à Taanyel, au cœur de la vallée de la Bekaa, à 45 km de Beyrouth, et un écovillage s’est implanté dans les montagnes du Chouf pour permettre la découverte de l’environnement local. Dans les villages, les traditions et l’artisanal restent une réalité quotidienne, offrant poteries et verre soufflé, coutellerie et vêtements tissés, marqueterie, bois sculpté et savonnerie. Un patrimoine riche et diversifié.

Partir à la découverte

Le Liban à la reconquête des touristes
Pour permettre une meilleure compréhension du Liban, l'Office de tourisme vient se doter d'un nouveau site web, www.destinationliban.com, divisé en cinq parties pour faciliter la découverte. Il détaille l’histoire du Liban, propose une galerie de photos et vidéos, fournit des conseils pratiques avant un voyage et propose une listes de prestataires ainsi que des idées de circuits. Le site permet même de réserver des vols et des hôtels en ligne.
A noter qu’une nouvelle compagnie propose de se rendre à bon prix au Liban. En ouvrant une nouvelle ligne sur Beyrouth le 1er septembre 2010, Pegasus propose aux Français un nouvel accès à la capitale libanaise via Istanbul. Cette nouvelle route permet de s’envoler pour Beyrouth de Paris-Orly Sud et de Saint-Etienne grâce à une connexion rapide et simple à l’aéroport de Sabiha-Göcken Istanbul. A titre d’exemple, 6 fois par semaine, le vol de Paris atterrit à Istanbul à 18h20. Le nouveau vol décolle d’Istanbul à 19h30 pour atterrir à Beyrouth à 21h15 pour un prix minimum de 162,99 euros TTC pour un aller simple. Le vol Saint-Etienne – Beyrouth via Istanbul sera effectif 4 fois par semaine à partir du 31 octobre à partir de 159,99 euros TTC seulement.

Le Liban à la reconquête des touristes
Idée voyage : le Liban d'auberges en monastères...

Dans a production Orient, STI Voyages propose une balade culturelle au Liban qui mène les voyageurs vers les sites historiques de ce pays du Levant mais aussi à la rencontre d'un peuple qui s'est construit au fil de métissages culturels, des Phoéniciens aux Romains...
A Sidon, ancienne cité de la Terre Sainte, ils visiteront le Château de la Mer, les souks et le Palais de Beit ed-Dine , les voyageurs découvriront les différentes facettes de Deir el Kamar et du complexe palatial. Ils découvriront les paysages somptueux de la réserve des Cèdres de Maaser, piquée des fameux cèdres millénaires avant d'emprunter la jolie route qui surplombe le fleuve Litani. Ils feront une halte à Baalbek , visiteront les vestiges romains inscrits au Patrimoine mondial de l'UNESCO. Ancienne Héliopolis romaine, la «ville du soleil» abrite le Temple de Bacchus, l'un des mieux conservés du monde gréco-romain.
De l'antique village de Byblos, ancienne place forte des Phéniciens, aux plus anciens monastères chrétiens du Moyen-Orient dans la Vallée de Qadisha, ce périple leur dévoilera aussi les mille et une essences qui émanent du Liban. Ce voyage invite les découvreurs à séjourner chez l'habitant ou dans des monastères, à
déjeuner dans des auberges, à vivre à la libanaise, tout simplement !

Pratique
Circuit « Liban, un autre visage », 8 jours/7 nuits
à partir de 1 385 € TTC par personne
au départ de Paris le 16 janvier 2011 par exemple
Le tarif inclut : les vols A/R Paris-Beyrouth, les taxes aériennes, 7 nuits dans les hôtels 3* au programme, la pension complète du 2ème jour au 8ème jour, les excursions et visites selon le programme et les droits d'entrée correspondant, les services d'un chauffeur anglophone et d'un guide francophone, l'accueil et l'assistance d'un représentant local, l'assistance rapatriement.
Contact : STI Voyages en vente dans toutes les agences de voyages et au Tél. : 01.55.37.23.45 et sur le site www.stivoyages.fr

Mercredi 20 Octobre 2010
pub
pub