La montagne accouche d'une souris

Le label bleu, décidé par le ministère français après l'accident d'avion de Charm El Cheikh, est devenu un label "horizon". Imaginé dans un premier temps pour "qualifier" les compagnies aériennes, afin d'obliger les tour-opérateurs à être plus vigilants sur leurs fournisseurs, il est depuis le printemps concurrencé par une liste noire européenne qui leur interdit, tout bonnement, de faire appel à certaines compagnies.



Cette liste noire est sujette à caution, c'est le moins qu'on puisse dire, puisqu'aucune compagnie européenne ni figure ni même, comme par hasard, de compagnie cliente du constructeur européen. Les critiques sont nombreuses, et l'on remarquera qu'aucun des transporteurs qui ont eu encore des accidents cet été ne figuraient dans la fameuse liste. Sera t-elle allongée?

En tous cas, désormais, le "label horizon" a du mal à se justifier. Selon le ministère, il est censé "renforcer le niveau général de surveillance de la sécurité aérienne", "assurer au passager une information claire et précise sur l'identité du transporteur aérien" et "améliorer la qualité de l'accueil et du service à bord des avions". Fort bien. Quel rapport avec la sûreté et la sécurité, ses premières ambitions ? Quelle efficacité pour lutter contre les dernières péripéties de l'été, à savoir la défaillance de certains tour-opérateurs qui se prennent pour des compagnies aériennes sans en être, et laissent finalement le consommateur en carafe à l'étranger ? Une liste des compagnies "labellisées" devrait, peut-être, être annoncée à l'automne, et seulement pour celles qui le souhaitent.
Sur quelle base et pour quoi faire? On ne le sait toujours pas....

Enfin, confier au Président du CETO (l'organisation professionnels des tours opérateurs) le soin de présider l'organisme d'attribution des labels utilisés ensuite comme outil de communication "clients" par les TO eux mêmes est pour le moins discutable. La qualité du Président du CETO n'est pas à mettre en cause mais ce choix risque de peser fort dans la crédibilité accordée par les voyageurs aux choix aériens de leurs voyagistes.

Anne le Goff
alg@vacancespratiques.com

Mardi 5 Septembre 2006

pub
pub