Heureux les japonais, le royaume du numérique leur est ouvert.

Amado Takashi est un jeune informaticien de 22 ans qui vient de régler, une bonne fois pour toute, le problème de la peur en avion.



Muni de son appareil photo numérique, il vient vous mitrailler chez vous, avec votre épouse et vos enfants puis s’en retourne chez lui exercer son art. Jusque là rien d’étonnant. Dix jours après, vous recevez à votre domicile de superbes photos de vacances : vous et votre famille au pied de la statue de la liberté, vous et votre famille devant le Taj Mahal. ; Vous et votre famille sous la tour Effel….
De superbes et parfaits souvenirs de vacances sans que le client ne sorte de chez lui. Amado est un génie de l’intégration numérique grâce à un petit logiciel qu’il a lui-même développé.

Quel intérêt ? Tout simplement celui de ne pas perdre la face en avouant, à ses amis proches une peur viscérale en avion ! Ne pas perdre la face, dans un pays ou le voyage est un signe de réussite sociale. Il fallait y penser.
Pour autant, Amado n’imaginait pas que son petit business aurait du succès chez les chefs d’entreprises américains. Et pour cause, le procédé inventé au Japon, permet de justifier à une épouse suspicieuse quelques voyages fictifs destinés à camoufler d’éventuelles infidélités.
Immorale ? C’est vrai mais les affaires sont les affaires. Bravo Amado.


Jeudi 13 Avril 2006
pub
pub