Culture croate

Cap sur Dubrovnik pour découvrir une vieille ville fortifiée bâtie sur sa presqu’île, où l’architecture traverse toutes les périodes du roman au gothique en passant par la renaissance et le baroque.



Culture croate
Pour commencer ce séjour, un tour général de la vieille ville s’impose, avec la balade de 2 km sur les remparts, hauts de 25 m (accès par la porte Pile). On y découvre l’enfilade des façades, les toits rouges et la côte. Une fois redescendu sur terre, cap sur l’artère principale Placa (ou Stardun) de la porte Pile à la porte Ploce. Au menu : dalles polies par le temps, cafés, terrasses, fontaines et palais, églises et cathédrale sublime !

Le deuxième jour, passage obligé, devant la grande fontaine d’Onofrio coiffée d’un dôme une fois passée la porte Pile. Elle était jadis alimentée par un lac situé à 12 km de la ville ! Il suffit de tourner le dos à la fontaine pour admirer le couvent Ste Claire, St Sauveur, l’unique église Renaissance de la ville (qui accueille des expos et concerts de musique classique), le monastère franciscain et son cloître, de style roman tardif. Une curiosité, la pharmacie du couvent qui sous ses boiseries fonctionne depuis 1317 !

La place Loge se trouve rapidement via la Placa, où se tiennent la colonne de Roland, la tour de l’horloge et la petite fontaine d’Onofrio. Le palais Sponza et celui du Recteur sont parmi les plus beaux de Dubrovnik, l’église St Blaise la plus baroque. A voir également : l’église St Ignace et son escalier magistral qui grimpe jusqu’à la baroque église des Jésuites

Pratique
Ce court-séjour de 3j/2n est proposé par Comptoir de la Croatie à partir de 515 € TTC par personne. Le budget comprend les taxes aériennes, le vol Paris/Dubrovnik/Paris sur Croatia Airlines, 2 nuits en chambre double et petits déjeuners à l’hôtel La Perla 3*, les transferts aéroport /hôtel/aéroport, la taxe de séjour.

Mercredi 11 Mars 2009
pub
pub