Beaucoup d’efforts pour rien ?



La Guadeloupe, à coup de réductions tarifaires sur l’aérien ou de promotions diverses et variées, cherche à se parer d’une vertu qu’elle a perdu voilà longtemps : rester la destination préférée des français pendant l’hiver. Malheureusement, il suffit de parcourir les forums pour se rendre compte du travail à accomplir pour séduire les européens. Un fossé immense entre la réalité et la destination que la pub ne suffira pas à combler.

Accueillir, c’est avoir du plaisir à recevoir des étrangers chez soi. Là est le vrai secret de la réussite. Après la sortie fracassante du groupe Accor voici deux ans, qui stigmatisait le sens de l’accueil dans les Antilles françaises, il semblerait bien que la Guadeloupe n’ait pas retenu les critiques qui la concernaient directement. Plus d’accueil, plus de gentillesse vis-à-vis des touristes et une réelle prise en compte des visiteurs par un programme d’animation qualitatif, il n’en fallait pas plus pour redonner l’envie de découvrir l’île. Des critiques que la Martinique, elle, a su prendre en compte et qui donne aujourd’hui à l’île voisine de la Guadeloupe bien des attraits pour les séjours dans les Caraïbes.
Que reprochent les voyageurs à la Guadeloupe ? Avant toute chose ce semblant de rejet du touriste par la population. «Si vous n’êtes pas content, la République Dominicaine est à côté», a même explique un chauffeur de taxi à deux métropolitains lassés d’attendre que se termine une discussion avec un parent rencontré sur la route! Selon les touristes, il manque aussi en Guadeloupe des services réels aux voyageurs, une approche plus réaliste des coûts et enfin, une hôtellerie de charme, voire de luxe, seule capable de redorer le blason des lieux. Et la Guadeloupe le mérite franchement. L’île est sublime, géographiquement riche et attirante. Dommage de se faire bousculer pour d’importants détails faciles à améliorer.

Marc Dandreau
md@vacancespratiques.com

Mardi 3 Avril 2007


1.Posté par NICOLLE le 04/04/2007 13:07
BONJOUR VENANT DE LIRE L'article de MARC DANDREAU sur la GADELOUPE, je réagis à chaud. vivant en GUADELOUPE du TOURISME :résidence de bungalows à Ste ANNE et villa de Luxe à ST FRANCOIS , je dois dire que ce qu'il dit est malheureusement vrai mais on peut quand même mettre une petite note d'optimisme en notant qu'il y a des petites structures où les gens se décarcassent pour bien accueillir les Touristes et leur faire aimer cette Ile Merveilleuse mais comme il dit ces efforts sont souvent anéantis par des réflexions comme celle du chauffeur de taxi, par des grèves dures qui au moment où l'ile regorge de touristes viennent gacher vos efforts et votre enthousiasme. gardons cependant le moral car cette ile est belle et il y a les touristes inconditionnels amoureux de cet endroit magique où le Soleil les plages les cocotiers et malgré tout la douceur de vivre compensent ces inconvénients
je suis d'accord sur le fait qu'il manque de la petite hotellerie de luxe et de charme
pour contrecarrer des hotels vieillots qui ne se sont jamais remis en cause
mais nous sommes optimistes et continuons nos efforts il faut que la GUADELOUPE prenne conscience que le tourisme est son avenir !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
c'est un lourd et profond dossier
SALUTATIONS ENSOLEILLEES
NICOLLE ET DIDIER

2.Posté par Patrice Weiss le 04/04/2007 16:52
Bravo aux "solitaires" Nicolle et Didier et fasse que nombreux soient ceux qui en Gouadeloupe ont quelque chose à dire aux leurs vous lisent et vous comprennent. Mais, et sans vouloir généraliser, il est tout de même à noter que cette habitude qui consiste à "mal" recevoir les étrangers, (strangers ou foreigners) n'est pas que Guadeloupéenne il s'en faut ! Car c'est un mal bien Français et pour lequel une véritable politique de mise en responsabilité obligeant tous les intervenants, et les autres, à prendre conscience de cette notion d'acceuil, ce réflexe du sourire qui peut faire tant, quand il n'est pas moqueur - ce que nous aimons bien en général. La France est le premier pays visité au monde certes, mais pour combien de temps encore ? Et si nous ne modifions pas notre attitude, sur le plan général, nous aurons des réveils douloureux. Des progrès ont été accomplis en métropole où toutefois de grosses améliorations doivent encore être réalisées. Quant aux îles, plus belles les unes que les autres elles doivent en prendre conscience et les autorités locales oeuvrer dans ce sens. A noter un petit bon point en ce qui concerne le fait que depuis peu est diffusée la météo des diverses îles juste avant les infos de 20 heures sur TF1. C'est un bon moyen de médiatiser quotidiennement ces divers paradis autrement qu'en parlant épisodiquement des problèmes qui parfois les agitent...
Bon courage,
Patrice Weiss: pf.weiss@wanadoo.fr

pub
pub