Bali à Dieppe, l'exotisme indonésien en Normandie

Destination idéale de printemps pour les parisiens en mal de verdure, Dieppe inspire toujours les créateurs. La preuve en est faite avec la création de cette maison indonésienne venue tout droit de Bali. Pas forcément très écologique, mais très dépaysant.



Bali à Dieppe, l'exotisme indonésien en Normandie
Doyenne des stations balnéaires françaises, premier port de pêche pour la coquille Saint Jacques, Dieppe dispose à la fois du charme et de la douceur de vivre des villes à taille humaine. Au delà du golf, du nautisme, du Casino, de son patrimoine ou des bonnes tables, elle offre toujours des découvertes. Depuis quelques mois, il faut aller sur les hauteurs de la ville, au pied de la pittoresque Chapelle de Bonsecours visible depuis le centre ville,pour une ravissante demeure tout en bois et sur pilotis. Imaginée par les propriétaires du restaurant Les Voiles d'Or, Tristan et Corinne Arhan, cette maison "Bali-Dieppe" est un nid exotique abritant trois chambres d'hôtes. Architecture et bois sont arrivés par la mer de Bali avec naturellement un décor de circonstances constitué de mobilier en rotin d’Indonésie.

L'enrdoit, tout en bois de Merbau, peut héberger jusqu'à six personnes. Au rez-de-chaussée, près de la pièce à vivre, une première chambre est accessible pour les personnes à mobilité réduite. A l’étage, deux autres chambres disposent d’une salle de bain disposant chacune d’un balcon avec vue sur mer. La nuit est au tarif de 120 € TTC pour 2 personnes incluant les petits déjeuners.

Contact: Les voiles d'or, Tél. 02 35 84 96 84

Jeudi 6 Mai 2010
pub
pub