Accès restreint pour l'île de Paques

Les visiteurs de l'île de Pâques seront bientôt des Happy Few: la croissance du nombre de visiteurs est telle que le parlement chilien travaille actuellement à réduire le nombre et la durée des séjours sur place.



Accès restreint pour l'île de Paques
Pas plus de 100 000 visiteurs par an, tel est le seuil de tolérance défini par le Chili pour préserver les ressources de l'île de Paques. La population y est passé en 5 ans de 3000 à 5000 habitants et en dix ans le nombre de visiteurs a grimpé de 30 000 (en 2000) à 70 000 l'an dernier. Les parlementaires chiliens viennent de tenir deux sessions de débats pour limiter une nouvelle dois l'accès aux statues Moai, après l'instauration d'un Pass il y a deux ans. Il y a encore débat mais a priori des cartes d'accès seront distribués en nombre limité et la durée de séjour sur place limitée à 60 jours maximum. Pour la maire de l’ile de Pâques, Luz del Carmen Zasso Paoa, il faut le souligner: «Nous n’avons rien contre les touristes. Mais les visiteurs doivent comprendre où ils mettent les pieds et considérer l’ile comme un musée vivant. »

Mercredi 14 Septembre 2011
pub
pub