A Dublin, sur la route des écrivains

Avec ses espaces verts, son architecture et son style médiéval, ses pubs aussi, Dublin est une ville chaleureuse qui possède un sacré cachet ! Mais c’est aussi, depuis des siècles, un des repères du monde littéraire… La ville a vu naître de nombreux écrivains, poètes et dramaturges et c’est en séjournant dans la capitale, le temps d’un week-end, que l'on peut suivre la trace des meilleures plumes de la ville et des lieux qu’elles ont hantés …



A Dublin, sur la route des écrivains
Le Dublin Writers Museum propose un panorama de lettres irlandaises, ainsi que des objets qui ont appartenu à Jonathan Swift dont un manuscrit original, James Joyce (un ouvrage dédicacé), Bram Stocker (sa première édition de « Dracula ») …. Les écrivains sont présents jusque dans les parcs, comme à Merrion Square où les visiteurs pourront admirer une sculpture d’Oscar Wilde réalisée par Danny Osborne en 1997. Un soir, ils pourront, à l’Abbey Theatre, assister à une pièce de Samuel Beckett, théâtre fondé par William Butler Yeats (prix Nobel de littérature) ou bien étancher leur soif en savourant une pinte de Guiness dans un des nombreux pubs qui donnent à cette ville une ambiance si particulière.
Un tour de la ville à travers les pubs qui ont gardé l’empreinte de tous ces écrivains est organisé : le Literary pub Crawl. Les badauds se laisseront guider à travers les pubs fréquentés par les fameuses plumes, en compagnie de comédiens qui lisent, content ou font vivre les œuvres. Un des lieux les plus célèbres de Dublin est le Trinity College, une des plus anciennes universités au monde. Elle a vu passer les plus grands écrivains irlandais. Sa fameuse bibliothèque recèle un trésor : le Book of Kells, le Grand Evangéliaire de Saint Colomban qui a été réalisé par des moines en l’an 820. Il est considéré comme un des plus beaux et des plus anciens manuscrits enluminés du Moyen-âge.

Les pubs pour s'amuser
Pour déguster une bonne Guiness, un des symboles de l’Irlande, les voyageurs pourront se rendre dans la mythique brasserie St James, ou bien au Davy Byrnes, un des pubs littéraires le plus connu de Dublin, cité dans le « Ulysse » de James Joyce. Au Duke, on déguste un bon repas dans une ambiance chaleureuse tout en écoutant de la musique gaélique Le Palace Bar a gardé les traces du passage des écrivains sur le comptoir. Pour les plus branchés, le Winding Stair Café est une bonne adresse à fréquenter : ils pourront par la même occasion repartir avec un livre de la librairie voisine ouverte sur la Liffey….
Pour ceux qui souhaiteront s’éloigner un temps des livres, le mythique quartier de Temple Bar leur tend les bras : petites boutiques branchées, échoppes inattendues, c’est le lieu préféré des étudiants … Dans Grafton Street, une des rues principales de Dublin, les voyageurs dégusteront un scone en flânant devant les boutiques de luxe. Au marché couvert de George Street, ce sont des boutiques « vintage » qui les attendent.

Une bonne adresse où loger
Idéalement situé au Merrion Square au coeur du Dublin géorgien, les voyageurs termineront ce beau roman à l’Hôtel Davenport, entre Trinity College, la National Art Gallery, St. Stephen’s Green et le quartier de shopping de Grafton Street. Le boutique-hôtel ainsi que les 115 chambres du Davenport, décorées en harmonie avec la façade extérieure datant de 1863, sont meublées d’une main de maître : marbre et tapisserie en cuir, jetés de lits en cachemire, qui font de cet hôtel une combinaison entre élégance traditionnelle et modernisme à l’image de la salle de fitness 24/24 et des TV plasma…

Pratique

Week-end à Dublin au Davenport Hôtel 4* , 3 jours / 2 nuits : A partir de 483 € base double eEntre le 1er septembre et le 31 octobre par exemple
Le tarif inclut : les vols A/R Paris-Dublin sur Air Lingus, les taxes d’aéroport, les 2 nuits en hôtel 4*, les petits-déjeuners, l’assurance assistance et rapatriement.
Ces week-ends sont en vente chez Gaeland Ashling et dans toutes les agences de voyages ou au tél. 0 825 12 30 03.

Plus d'info sur Dublin avec l'Office de tourisme de la ville

Mercredi 12 Octobre 2011
pub
pub