vacances pratiques


Version imprimable

Ya plus de saison!




« Tout va trop vite ! »… Voilà ce que je me suis dis hier en recevant les premiers communiqués de presse qui vantent les mérites des réveillons de Noël… Nous venons juste de quitter l’été que Santa Claus pointe le bout de son nez. Déjà!

Réflexion faite, cela démontre d’une cohérence certaine : juillet et août furent froids et pluvieux. Septembre nous obligea à sortir les anoraks de la naphtaline. Pourquoi s’offusquer dès lors de préparer la dinde au mois d’octobre… Sauf que cette fâcheuse tendance à tout planifier des mois à l’avance va finir par en fâcher plus d’un… Ou plutôt plus d’une. Et je pense là à la mère de famille que je suis et à toutes celles qui, comme moi, ont déjà du mal à imaginer comment occuper leurs rejetons dans deux semaines, date de début des vacances d’automne. De là à penser à Noël… Sans compter que cette tendance se généralise à toutes les vacances. Les maisons de vacances d’été se louent maintenant au mois de novembre, les avions pour les ponts de mai se réservent en janvier et les maisons d’hôtes romantiques pour fêter l’anniversaire de mariage en juin sont prises d’une année sur l’autre ! Avec cette fâcheuse tendance à l’early booking, malheur à toutes celles qui n’ont pas déjà prévue leurs vacances d’été version 2025 !
C’est pourquoi, au nom de toutes les mamans débordées, je propose que les professionnels du tourisme lancent, sans plus tarder, le « dans les choux booking » : une prime exceptionnelle pour toutes celles qui réserveront leurs vacances la veille au soir. Qui m’aime, me suive…

Stéphanie Clément
scg@vacancespratiques.com

Vendredi 5 Octobre 2007