vacances pratiques


Version imprimable

Une vodka à but thérapeutique!




Les vertus thérapeutiques de l'alcool ne sont plus à démontrer. Y compris dans le tourisme ! C'est bien connu: une vodka, ça requinque son homme! Les médecins d'un hôpital australien devaient intuitivement le savoir puisqu'ils ont eu recours à cet alcool pour sauver la vie d’un touriste italien.

Le jeune homme, âgé de 24 ans, avait été transporté dans un hôpital du nord de Queensland dans un état grave, après avoir ingéré une quantité importante de glycol d'éthylène. Un produit très toxique. Les médecins, après tergiversations, décidèrent que la meilleure façon de le soigner était de traiter le mal par le mal! Première idée : inverser les effets du poison en lui administrant de l'alcool pharmaceutique. Bonne idée, mais en quelques heures le malade a épuisé le stock d'alcool disponible. Belle descente, non ? Les médecins se sont alors tournés vers la vodka. Trois verres du breuvage russe par heure et ce pendant trois jours… Beaucoup envieraient l’ordonnance. Et le remède fit de l’effet sauvant la vie du patient. Seul imprévue : la facture, bien inhabituelle pour un hôpital ! Nous ne saurons jamais si le jeune homme est sorti de là avec la gueule de bois et la démarche peu assurée, mais il était vivant! On comprend mieux la longévité de nos amis russes qui confirment que l'expression «ivre mort» n'est pas toujours vraie.

Hortense des Dorides
hdd@vacancespratiques.com

Mercredi 10 Octobre 2007