vacances pratiques


Version imprimable

Une site touristique fermé




« Un vieux qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle », dit-on toujours en Afrique. Un site touristique qui ferme…paradoxalement, cela peut-être l’occasion de réjouissances ! Mais de quoi parle t-elle, vous dites-vous ? De la disparition d’un endroit que tous les visiteurs de Chypre se faisaient un devoir de visiter. Un lieu peu esthétique, voire pathétique : un mur. Symbolique, coupant la principale artère commerçante du centre historique de Nicosie. Ce mur est ouvert, vive la communication !

La cérémonie a été brève, hier matin, rue Ledra. A 9h 27 précises, les parois métalliques qui bloquaient sur 80 mètres la principale artère de la capitale ont été déplacées, en présence des autorités de Chypre Nord et de la République de Chypre et de l’ONU. Ledra est désormais le 3ème point de passage entre les deux parties de l’Ile, divisée depuis 1974 lorsque la Turquie avait envahi le nord de l’île, en réponse à un coup d’état.
Nicosie y perd un site touristique mais Chypre fait un nouveau pas vers la fin de la partition. De quoi doper le tourisme, qui représente actuellement 20% du PIB chypriote mais avec une énorme concentration sur une côte un peu trop urbanisée qui accueille des Français, des Allemands et surtout les Anglais venus ici en terre ex-conquise.
Après Paphos et Limassol, la montagne du Trudos et ses monastères, la circulation est déjà possible vers le Nord, mais les touristes peuvent rêver d’aller plus librement encore visiter le château de St-Hilarion, la vieille ville de Famagouste ou le vieux-port de Kyrénia sans limite de temps ou de budget. Aujourd’hui loueurs de voiture se montrent dissuasifs, il faut prendre une assurance complémentaire à la frontière et franchir le passage d’un contrôle douanier un peu tâtillon. Sans oublier que les achats doivent être limités : pas plus de 134 euros et 2 paquets de cigarettes peuvent revenir côté Sud, européen. La fin de ces tracas et la libre circulation, ce serait encore une bonne nouvelle, pour les touristes comme pour les chypriotes !

Annie Fave
af@vacancespratiques.com

Jeudi 3 Avril 2008