Un sourire, s’iou plait

Une bonne étude réussie, certaine de faire dans l’humoristique, se doit d’être consacrée aux chauffeurs de taxi. Celle menée en Allemagne par Trush et Company dresse un portrait en demi teinte de ceux et celles en charge de conduire les touristes d’un point à un autre. Plus de 1400 voyageurs ont été interrogés pour dresser un classement, très officieux, de la profession de taxi dans le monde. De quoi faire sourire les habitués.



Les pires, du moins pour un Européen : les Japonais. La plupart des chauffeurs ne parlent pas anglais et se perdent dans la capitale. Pire, ils ignorent les adresses de certains hôtels réputés et confondent des rues entre elles. Pas étonnant que la note soit salée. Les « presque pires » : les Chinois ! Eux aussi ne connaissent pas l’anglais et leur ville. A Pékin, ils n’hésitent pas à vous lâcher au milieu de nulle part en désignant ce qui est censé être l’adresse demandée. Pour 64% des Européens, les Chinois conduisent des voitures sales, dedans comme dehors, puantes et négligent souvent les règles élémentaires de la politesse. Côté Europe, les Anglais et les Français ne sont pas mal notés. Les Anglais sont réputés courtois, mais froids… Les Français demeurent les plus difficiles à saisir. Pour 60% des interrogés, les chauffeurs français daignent à peine vous accepter dans leur voiture. Ils soufflent et râlent à peine l’adresse donnée. Ils ont même des règles strictes : pas de téléphone voire pas trop de bruit et surtout pas plus de 3 dans le taxi ! La seule chose qu’ils autorisent : c’est de payer la note. Les Italiens, eux, ne perdent pas leur étiquette de filous. Faire durer la course, voilà le but. Et ils y réussissent assez bien. 54% des touristes à Rome sont persuadés qu’ils se sont fait avoir. Mais les meilleurs, ce sont les chauffeurs africains, surtout les Sénégalais. Drôles et agréables. Ils chantent et vous parlent comme si vous étiez devenu leur meilleur ami. Seul petit souci, plus de 89 % du parc automobile serait interdit en Europe. On ne peut pas tout avoir.

Marc Dandreau
md@vacancespratiques.com

Mercredi 16 Janvier 2008
pub
pub