Un palace pour une vie de chien

Partir en vacances au bout du monde ou à une heure d’avion demande des sacrifices… Mais pas forcément ceux que l’on imagine. Laisser son chien une semaine est, pour certains, un geste difficile d’autant que les chenils n’ont pas toujours bonne réputation et qu’un seul être vous manque et tout est dépeuplé. Heureusement, un palace pour chiens ouvre ses portes à proximité du bois de Vincennes. Pour une journée ou pour un mois, Medor a désormais son cinq étoiles.



Un hôtel labellisé pour nos amis à quatre pattes, voilà le principe même d’Actual Dogs Hôtel qui précise dans sa présentation qu’ « il ne s’agit nullement d’un concept gadget mais bien d’un établissement spécialement conçu pour vos compagnons domestiques favoris ». Et de fait, cette vie de chien à du charme. Parmi les équipements proposés : une salle de jeux, des chambres standards et des suites équipées de fauteuils (comme à la maison) ou de lits sans oublier une télévision pour regarder 30 millions d’amis ! Luxe suprême, un tapis roulant pour entrainer les chiens de course et très bientôt une piscine et une balnéothérapie. Parfois, cette "vie de chien" est quelque peu surprenante.
Le concept est complet mais fait réfléchir. Bien sûr, on pourrait facilement se jeter dans la critique d’un tel établissement qui se moque de la misère du monde et traite l’animal mieux que les humains. Ce serait un raccourci un peu rapide. L’attachement des maitres à leur compagnon canin dépasse souvent le lien ténu de la famille. Et au fond, les vacances ne sont-elles pas faites pour permettre à chacun de se retrouver et de retrouver les autres ? Rassurer les propriétaires et leur permettre de partir en toute tranquillité, sans se soucier des conditions de vie de leur animal domestique est un service comme un autre. Sans doute l’approche «humaine» du concept est-elle un peu trop poussée. Un chien ne perçoit pas bien des éléments de confort comme nous le faisons. A contrario, l’idée de supprimer les traditionnels boxes au bénéfice de surfaces plus accueillantes est sans doute une vision positive pour le maître et pour le chien. Mais en fait, ce que je préfère, c’est la Doggy Cam : une caméra qui permet au maître, via internet, d’avoir un œil sur son chien. Une sorte de fil permanent entre eux. Quoique, si même à l’hôtel on ne peut plus être tranquille, bien des chiens finiront un jour par choisir une retraite dans un Monastère Canin. Loin de ce monde de brutes et de ses tracas. Pardon, cela n’existe pas ? Et bien voilà une nouvelle idée à soumettre aux spécialistes marketing....

Anne Le Goff

Vendredi 22 Avril 2011
pub
pub