vacances pratiques


Version imprimable

Un ciel encombré




2,75 milliards de personnes voyageront en 2011 par les airs. Ce chiffre annoncé par l’Association Internationale du Transport Aérien (Iata) fait état d’une augmentation de 620 millions de passagers d’ici 5 ans.

Pour étayer cette estimation, IATA crédite le trafic international d’une croissance moyenne de 5,1% par an avec 980 millions de passagers en 2011 et le trafic domestique d’une progression de 5,3% par an, soit quelques 1,77 milliard de passagers transportés en 2011. Total : 2,75 milliards. A l’origine de cette forte croissance, les marchés indiens et chinois qui, et ce n’est pas un scoop, devraient exploser dans la décennie qui vient.

Le chiffre laisse rêveur et, à l’heure qu’il est, bon nombre de dirigeants de compagnies aériennes doivent avoir des petites étoiles dans les yeux… Pour autant, ces prévisions soulèvent aussi un certain nombre de questions, inquiétantes pour beaucoup d’entre elles. A l’heure où se clôture le Grenelle de l’environnement, on pense d’abord aux conséquences environnementales d’une telle augmentation de trafic. Une fois que le ciel sera aussi chargé que l’autoroute A6 la vieille des départs en vacances, il sera déjà trop tard pour s’interroger sur l’état de santé des petits oiseaux…

Autre interrogation qui vaut son pesant de cacahuètes : à l’heure où l’on nous assène très régulièrement les augmentations constantes du prix du baril de pétrole avec des chiffres qui font froid dans le dos, il est fort possible que la classe éco ressemble de plus en plus à la business, du moins pour ses tarifs. Sans compter que l’épuisement des réserves d’or noir à plus ou moins long terme pose une question plus cruciale encore : avec quoi tous ces avions vont-ils voler ?

Notez, alors qu’Harry Potter fait pour la dernière fois une apparition remarquée dans les bacs de nos librairies, il y a peut-être là une solution à creuser. Un coup de baguette magique du petit sorcier et en avant vers les nuages ! Même si je crains hélas qu’un atterrissage compliqué ne soit inévitable…

Stéphanie Clément
scg@vacancespratiques.com

Jeudi 25 Octobre 2007