vacances pratiques


Version imprimable

Un certain goût de la France, de Brive la Gaillarde au Pays de Buech


Au risque de faire un peu plus pleurer les spécialistes de la Méditerranée, force est de constater que l'été sera français, pour les Français comme pour un grand nombre d'européens. La location de gîtes explose, tout comme les réservations dans les mobiles homes des campings, les hôtels familiaux voire même les chambres d'hôtes. 2011 sera à l'hexagone ce que l'Afrique du Sud a été au football: un vrai grand rendez vous.



On pourrait par facilité dresser la carte balnéaire de l'été 2011. Sans doute les côtes de Menton à Perpignan connaîtront elles le grand rush, tout comme le Pays Basque, l'Atlantique ou la Bretagne. La demande est forte et l'envie de soleil prime sur bien des choses. Pourtant, ce seront des destinations moins connues qui devraient attirer parisiens et européens du nord à la recherche de vrais terroirs, que ce soit pour la gastronomie, les activités ou simplement l'indispensable farniente qui accompagne les vacances. Prenons l'exemple d'une ville comme Brive La Gaillarde. Je sais que les réminiscences "à la Brassens" font inévitablement penser à son seul marché. Un peu court, jeune homme. Entre l'histoire, la nature, la température souvent élevé, la musique omniprésente et les quelques 350 activités proposées pendant l'été, le Pays de Brive peut rivaliser avec bien des communes balnéaires... La plage en moins. Les plans d'eau en plus. Même approche du Pays de Buech, écrasé d'un soleil que l'on aime pour cette légère brise venue des montagnes toutes proches. Bien sûr, une fois présentés les champs de Lavande on se demande bien ce qui pourrait animer les journées. Plus de 300 idées, répondront les spécialistes locaux du tourisme. Si vous restez quinze jours sur place, ce sont deux activités par heure qui vous attendent. Autant dire que ce ne sont plus des vacances.
Pourquoi cette vision bucolique exprimée dans mes propos ? Tout simplement parce que l'originalité sera le plus différenciant de ces vacances d'été. Le plus, mais aussi le moins en terme de dépenses. Brive ou le Pays de Buech, aussi riches que la côte d'azur en activités d'été... coûtent trois à quatre fois moins cher. C'est ce que demandent les Français.
Originales, pas chères et actives, les vacances 2011 vous demanderont un peu plus de travail de préparation que l'an dernier. Juste le temps de dénicher votre perle rare. Et croyez moi, il y en a. Je pourrais aussi bien vous parler de l'Ariège, de l'Allier, de la Drôme provençale, du Cantal, du pays Diois.....Je suis certain que j'en oublie.

Marcel Lévy

Vendredi 1 Avril 2011