vacances pratiques


Version imprimable

Tunisie, le tourisme victime des élections ?


Il serait dommage de tirer des conclusions hâtives sur le résultat des élections tunisiennes qui ont vu la victoire, avec 41 % des sièges, d'un parti islamiste présenté comme modéré. Et pourtant, le net bruisse déjà de rumeurs infondées, de peurs non maitrisées et pour tout dire, d'un flot d'imbécilités qui condamnent la Tunisie avant même d'avoir jugé sur des faits et non de simples anticipations.



Nous étions la semaine dernière à Tozeur. Une ville qui, plus que tout autre qui depuis quelques mois, guette le touriste souvent apeuré par une situation politique instable. Avons-nous eu peur ? Certainement pas. Au contraire, nos hôtes se sont montrés ravis de nous voir, nous offrant quelques menus cadeaux et souhaitant que cette mauvaise passe touristique soit vite oubliée. Il est vrai que la ville, endormie depuis le printemps arabe, ne demande qu'à revivre. Les voitures sont prêtes pour partir dans le shott ou pour des randonnées à la frontière algérienne. Et la même scène se reproduit partout. A Djerba où un hôtelier fait remarquer que la mer est toujours la même et que le plaisir d'accueillir des touristes français est intact ! Des exemples de ce type, nous en avons des centaines. Aussi, faut-il lucidement analyser les faits. L'Assemblée constituante qui se met en place va jeter les bases d'une démocratie tunisienne surveillée de près par la population. Les jeunes, force importante de la nation, se disent aujourd'hui ouverts sur le monde, ravis de se comparer à des européens. "Notre religion est différente mais nos préoccupations quotidiennes sont identiques", rappelle justement un étudiant de la faculté de Tunis. Echanger, recevoir, écouter, partager sont les mots forts de ce renouveau tunisien. Les rejeter par peur, injustifiée, serait oublier les fondements même de ce qui fait le voyage. Gageons que les français reviendront à Monastir, à Djerba, à Kairouan... Ils y gagneront en solidarité et en qualité de l'accueil. Deux clés d'un séjour réussi.

Marcel Lévy

Vendredi 28 Octobre 2011