vacances pratiques


Version imprimable

Transparence




Pour que sécurité rime avec transparence, l’aéroport d’Amsterdam a adopté mardi dernier des machines qui vous déshabillent entièrement. En vous laissant vos voiles. Une véritable innovation, testée puis rejetée par l’Inde, au nom de la moralité. L’Europe, elle, semble l’adopter…

Ce sont des scanners d’un nouveau genre. Ils dessinent les contours du corps avec une telle précision que les passagers sont littéralement déshabillés. Evidemment, pour détecter les armes ou la drogue, c’est impeccable. L’an dernier, les premiers tests lancés en Inde avaient été tout à fait réussis, mais ils ont provoqué un tel émoi qu’ils ont été suspendus : Madame était toute nue dans le hall de l’aéroport ! Cette fois l’aéroport d’Amsterdam a pris toutes ses précautions pour qu’on n’accusent pas ses agents de se rincer l’œil. Le vigile est dans une pièce séparée du scanner, les visages sont rendus méconnaissables, et les images ne sont pas visibles par le public.
Deux postes d'inspection-filtrage sont déjà installés, quinze autres doivent être livrés très vite. Pour l'instant, les voyageurs ont le choix entre le nouveau ou l'ancien détecteur. Le second choix inclut la possibilité de fouilles. Il reste à renseigner et informer les passagers. Quid des vis dans le genoux et de la monture du balconnet ? Encore des rayons X, quelle dangerosité ?
En tous cas si ces appareils permettent à la fois de sécuriser et d’accélérer le contrôle de sûreté, on ne peut qu’applaudir des deux mains. A conditions que les matériels soient toujours utilisés avec les précautions et la discrétion annoncées. Je ne suis pas sûre que mon mari trouve le contenu de mon estomac très sexy…

Anne Le Goff
alg@vacancespratiques.com

Samedi 19 Mai 2007