vacances pratiques


Version imprimable

Tout sur vos bagages




A quelques jours des grands départs et pour éviter des engorgements trop important dans les aéroports, dressons un court récapitulatif des impondérables en terme de sécurité. Transport de liquide, objets interdits, exception autorisée : un bagage en cabine bien préparé peut vous faire gagner du temps aux portiques de sécurité.

En général, enregistrez en bagage de soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage. Vous devez désormais lors des contrôles de sûreté présenter séparément dans un sac en plastique transparent fermé d’un format d’environ 20 cm sur 20 cm, vos flacons et tubes de 100 ml maximum chacun. Sont interdits les liquides, les aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… Le sac en plastique transparent, type sachet à congélation, doit mesurer 20 cm sur 20 cm environ, et peut contenir plusieurs objets, tubes, flacons, aérosols. Les achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par le vendeur après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières.
Il existe toutefois quelques exceptions autorisées, notamment pour les médicaments liquides. Vous pouvez emporter en cabine des médicaments liquides (insuline, sirops…) à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation, ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides comme les comprimés et gélules. Les aliments pour bébés ne sont pas non plus soumis aux restrictions, dans la mesure où la quantité emportée est en rapport avec la durée du voyage. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Alexis Dufour
ad@vacancespratiques.com

Jeudi 3 Juillet 2008