vacances pratiques


Version imprimable

Toujours plus mobiles, les vacanciers !


Tous les moyens sont bons pour partir s’aérer : squatter chez Mamie, partir en bande pour partager les frais, casser la tirelire pour le voyage de rêve en amoureux. Tous les modèles sont dans la nature, aussi divers que l’imagination humaine. Y compris pour dénicher sa destination !



Cette année, porte monnaie oblige, les Français auraient l’intention de dépenser moins pour leurs vacances. De là à y renoncer, il y a une marge. C’est donc dans l’astuce qu’il faut être bon, pour trouver les vacances idéales à bon prix. Cela dit, même dans les temps plus fastes, qui a jamais eu envie de payer un mauvais rapport qualité/prix ? Passons, et cherchons les bonnes idées.

Si l’on est un ou deux, le covoiturage a ses mérites. On partage les péages et l’essence, bien vu. En famille, c’est forcément plus dur. Là, il y a l’avion low-cost. Il part quelque fois de Tataouine le tarmac mais désormais, la plupart des compagnies ont aussi leurs créneaux dans les aéroports classiques. Le billet à 89 € pour Marrakech, yes ! Mais il faut s’y prendre tôt… Il y a aussi le train. En s’y prenant 2 mois à l’avance, des billets Prem’s font baisser les prix. Pour peu qu’on ait un ou deux petits, les cartes familles offrent des solutions. Mais sur place, on fait comment ? Il va falloir marcher… ou louer un véhicule. Aïe, la facture s’allonge…

L’autre solution qui marche bien, c’est l’échange. Bien sûr, vous payez le train ou le billet d’avion, mais aucun frais sur place en dehors de la nourriture. Les Wilson vous prêtent leur appart et leur voiture, vous leur prêtez les vôtres en échange. Il faut être certain que les Wilson ne font pas ravager vos p’tites affaires, mais comme vous-mêmes vous utilisez les leurs, il y a rarement de soucis. Et puis maintenant, il y a aussi le partage très « baba cool », le couchsurfing et autres Beemyguest qui proposent de partager un canapé ou une activité, version communautaire soixante-huitarde. L’enthousiasme aidant, on peut y trouver son compte, mais là encore cela semble plus destiné aux jeunes qu’aux plus de 50 ans. Bon, finalement, je vais la jouer classique : internet et ses bons plans, les offres imbattables ou irrésistibles, les promos spéciales et Jour J. L’un dans l’autre et pour peu que mon agence de voyage ait de bonnes idées, je vais trouver. D’autant que je suis plutôt souple et que, curieusement, je n’ai qu’une idée fixe cette année : le soleil !! Comment ça, je ne suis pas la seule ?

Annie Fave

Vendredi 24 Mai 2013