vacances pratiques


Version imprimable

Sur les routes, c'est tout




Sur le net, on trouve de tout. Du loufoque, de l’insolite, du potache, du burlesque… Et parfois tout cela à la fois comme en témoigne l’histoire d’un couple pour le moins improbable, Camomille et Hadrien, partis en voyage à travers la France. Ils ont parcouru, ensemble, plus de 1300 kilomètres solidaires....

Ils pourraient ressembler à ces nombreux couples de jeunes aventuriers qui ont envie de découvrir le monde à leur façon et qui partent en vélo, à pied, en pédalo, pour quelques mois ou quelques années de périple autour du monde... Ils pourrait, comme beaucoup d’entre eux, avoir choisi de délivrer aux peuples de la terre un message d’amour, d’amitié, d’entraide, de respect, envers l’environnement, les peuples en difficulté, les nains de jardin… Ils pourraient tout simplement avoir choisi de partir par amour, pour être ensemble, juste eux deux, seuls au monde pour quelques temps…
Mais rien de tout cela chez Hadrien et Camomille ! Car si le premier est un jeune garçon d’une vingtaine d’années, la seconde est … une vache. Bien sûr, on pense au fameux Fernandelle escorté de sa Marguerite. Mais ici pas de prisonnier justifiant de son escapade par une vache à mener au pré : c'est tout volontairement qu'Hadrien est parti, accompagné de son ruminant préféré, du village de Valanjou, dans le département du Maine et Loire un beau matin du mois d’août dernier avec pour seuls bagages une tente et un billet de 20 euros. Ensemble et pendant près de 4 mois, ils ont parcourus près de 1300 kilomètres dans l’Hexagone à travers l'Indre-et-Loire, l'Indre, le Cher, la Creuse, la Haute-Vienne, la Dordogne, la Corrèze, le Lot, le Lot-et-Garonne, la Charente et les Deux-Sèvres. Ils ont dormi à la belle étoile, rencontrés pleins de gens passionnants et n’ont connu aucune mésaventure, à l’exception d’un léger problème au sabot pour Camomille. Bilan de cette longue marche, la vache a grossi de 50 kilos et Hadrien dit avoir vécu des moments de pur bonheur…. Simple, comme la promenade d'une vache. La vie est belle non ?

Stéphanie Clément

Mercredi 10 Décembre 2008