Sombre affaire de chiffres



Ce qu’il y a de fâcheux dans le métier de douanier, c’est le talent permanent des fins limiers de cette administration pour transformer les vacances en une succession de formulaires et de chiffres, capable de gâcher 8 jours de soleil en un instant. L’aventure américaine d’un jeune couple d’anglais illustre à merveille ce constat.

Imaginez deux jeunes parents qui, pour se remettre de l’arrivée d’un bébé, décident de prendre 5 jours de vacances en Floride. Certes les règles d’immigration sont complexes. La présence du bébé sur le passeport de la maman n’interpelle pas le douanier qui valide les fiches et tamponne le précieux sésame. Mal lui en a pris. Entrée à deux... Il a fallu expliquer à la sortie qu’ils n’étaient pas venus à trois. Et là commencent les ennuis. A priori, l’erreur est impossible. A priori seulement car, selon l’immigration, la fiche de douane portait la mention «3 personnes» et non deux. Quelle fiche ? Personne ne peut la retrouver instantanément. Le soupçon d’un trafic d’enfants pèse sur les jeunes parents. Nous voilà donc au stade des fouilles en règle. Dans la valise, les douaniers retrouvent des cartouches de cigarettes. Achetées aux USA ou venues d’Angleterre? La valise est passée au peigne fin. Et voilà des reçus de cartes bleues qui confirment des achats que l’on ne retrouve pas dans la valise. Et pour cause, ce sont des cadeaux offerts aux amis qui les ont invités. Peu importe, les carnets à souche ont déjà surgi pour d'éventuelles amendes. Mais le temps de débrouiller le dossier, de comprendre les questions d'immigration,de vérifier et refaire les contrôles douaniers, nos deux jeunes parents sont bloqués à l'immigration. Et autorisés, seulement 36 heures plus tard, à quitter le pays!!
Conclusion : que tous ceux qui plaisantent avec les fiches vertes et blanches à remplir en arrivant aux States fassent attention. Une petite erreur d’inattention et les vacances pourraient durer plus longtemps que prévues. Mais pas dans les meilleures conditions.

Marc Dandreau
md@vacancespratiques.com

Lundi 24 Mars 2008
pub
pub