vacances pratiques


Version imprimable

Séjour au frais




Ce n’est pas parce que les temps sont durs que tous les coups sont permis quand il s’agit de partir en voyage. Voilà un petit malin qui s’est débrouillé pour partir deux années de suite en vacances aux frais de la princesse. Escroc de son état, il a d’abord «emprunté» un voilier en 2007 pour une croisière sous le soleil, avant de s’octroyer cette année cinq mois de congés à l’ombre non pas des cocotiers mais des barreaux de sa cellule.

Cet homme de 61 ans est au moins aussi malhonnête qu’il est persuasif. L’année dernière, il usurpe l’identité d’un journaliste de Thalassa pour convaincre le propriétaire d’un chantier naval de lui prêter un voilier pour le restaurer et le faire classer au patrimoine historique marin. Le bateau aurait ensuite navigué pour les «Voiles de Saint-Tropez», une régate de vieux gréements, dans le cadre d’une croisière éducative pour la célèbre émission de France 3. Mais après quelques retouches de peintures sur la coque, l’homme s’enfuit avec le bateau. Voilà donc ce pirate moderne aux commandes d’Elios, voilier de tradition de dix mètres, en route pour les eaux cristallines de la Sardaigne. Il ne réapparaîtra que deux mois plus tard dans le golfe de Saint-Tropez et abandonnera le bateau dans la baie des Canoubiers. Philippe Allenet n’en était pas à son coup d’essai et avait déjà été condamné dix-huit fois aux quatre coins de la France pour diverses escroqueries.
Une année passe et comme tout le monde, le navigateur a le droit à ses congés payées. La justice généreuse lui en donne pour cinq mois de prison ferme, sans solde, après son arrestation le week-end dernier. Bonnes vacances !

Alexis Dufour
ad@vacancespratiques.com

Mercredi 29 Octobre 2008