vacances pratiques


Version imprimable

Ségrégation, le retour !




Les autorités iraniennes ont décidé de convertir l'île d'Arezou, sur un lac du nord-ouest de l’Iran, près de la Turquie, pour en faire une zone exclusivement réservée au tourisme pour les femmes. Les hommes y seront interdits. Ça vous tente ?

Pas un homme à l’horizon : les transports publics, les restaurants, les installations de l’île, n’emploieront que du personnel féminin. Il y a déjà certaines plages dans le sud et le nord du pays qui sont réservées uniquement aux femmes qui apprécient, dit-on, de pouvoir s’y dévoiler sans crainte. Il faut dire qu’en Iran, la loi islamique interdit formellement aux femmes d’apparaître non voilées aux yeux des hommes. C’est vrai que pour éviter les coups de bâton, on a peut-être intérêt à trouver un endroit tranquille pour mettre ses genoux au soleil. De là à créer un zoo… Il paraît que la décision de créer le parc a reçu le feu vert du Guide suprême iranien, qui a estimé qu’elle n’était pas contraire à la « charia », la loi islamique. Il ne manquerait plus que cela, qu’en plus les pauvres dames n’aient même pas le droit de se planquer ensemble. Déjà qu’elles doivent en permanence se cacher parce qu’elles pourraient susciter la convoitise… Ils ne doivent pas connaître le bromure dans ce magnifique pays. Un responsable municipal (Il va déménager, lui ?) affirme que « Cela donnera un coup de fouet au tourisme dans la région ». Ah bon ? C’est vrai que les iraniennes vont peut-être apprécier. Moi aussi , je suis dans la cible de clientèle: je suis une femme, j’aime bien le bord de mer et me baigner. Mais là, non.

Anne Le Goff
alg@vacancespratiques.com


Vendredi 23 Février 2007