Robinsonnade mora mora à Madagascar

Madagascar semble se faire une spécialité des adresses de charme, baignées dans la nature, entre le bleu turquoise de la mer et le vert profond de la jungle. L'Eden Bé Guest House a le talent d'y ajouter la présence des baleines à bosses pour garantir l'animation sur une île paradisiaque.



Robinsonnade mora mora à Madagascar
L'Eden Bé Guest House porte à merveille son nom, puisque "bé" signifie grand en malgache. Cette ravissante demeure au caractère colonial flirte avec l’océan tout en embrassant le luxe du végétal tropical. Les lémuriens aux yeux mandarines et les orchidées aux subtiles tonalités ne sont pas les seuls à s’abriter dans les ombrages d’une forêt vierge toute proche. Les épices rares, autrefois tant convoitées, comme la vanille, le girofle, la muscade et les rizières rutilantes de beauté se sont aussi donnés rendez-vous dans ce coin de paradis. A pied, à VTT, en quad, il ne faut pas hésiter à parcourir ces chemins de latérite qui conduisent à ces richesses naturelles.

Cette cachette chic sobrement coiffée de ravenalas (feuilles de l’arbre du voyageur) allonge ses terrasses ombragées pour faire naître de ravissants espaces à bien vivre, les yeux plongés dans le lagon. Trois de ces cinq chambres à l’étage avec terrasse ouvrent sur la plage de sable blanc frangée de cocotiers, les deux autres donnent sur le jardin fleuri et engazonné de kikouyou.

Une maison en bois exotique
Cathy et Bertrand Dunod viennent tout juste d’ouvrir ce lieu de délices. L’élégance et le charme de cette maison d’hôte s’annoncent dès l’arrivée. Les 200 mètres carrés sans cloison, savamment rythmés de beaux objets artisanaux locaux et de quelques meubles généreux aux formes épurées. Tout est fluide, apprivoise subtilement la lumière et le souffle du vent. L’œil circule, s’attarde sur de petites nasses de raphia tressées par les pêcheurs, s’amuse de ces graines de jacaranda qui retiennent les voilages, prend plaisir à se poser sur les 3000 livres d’art, d’histoire, ou de romans de la gigantesque bibliothèque. Mais les reines de cette déco singulière qui panache design contemporain et ambiance malagasy, ce sont ces gaulettes en bois d’eucalyptus qui marquent les multiples espaces beaucoup plus joliment que de simples claustras, et qui invitent ainsi au farniente, aux repas, ou aux romances….
Le nanto sobrement ciré d’acajou coure au sol et s’habille de blanc aux murs. Sous le regard altier du falafa resté naturel au plafond, le piano donne le ton dans le patio d’accueil avant de céder sa place au bar qui expose sur de fines étagères, fioles de rhum arrangé aux litchis et verrerie précieuse. Le sofa de cuir blanc moelleux tient conversation aux rondins découpés dans un arbre à pain qui endossent le rôle de pieds de table pour reposer l’immense plateau de verre. Sur la terrasse extérieure, quelques jolis bibelots et un mobilier de style Louis XV, arrivés héroïquement par bateau, proviennent d’un hôtel **** parisien. Tables, chaises, et petits guéridons de desserte juponnés de cotonnade blanche vous invitent ainsi à participer à quelques gourmandises du palais.

Amateurs de cuisine de l’essentiel, n’hésitez pas une seconde.
Ici on cultive l’art du recevoir et tous les ingrédients expriment le meilleur d’eux-mêmes. Jérôme, le talentueux cuisinier, vous régale sans mélanges confus de nems de langouste ou de délicates verrines à la cigale de mer, de crabes girafes farcis à l’avocat, et bien évidemment d’une farandole de poissons comme ce carpaccio de carangue citronné, de filets de capitaine à la vanille, de mérou ou dorades coryphène cuits dans cette précision acquise dans l’un des plus fameux restaurants de Diego Suarez. Le mi-cuit de thon sésame en chemise d’aubergines, et la dame tombée sauce coco viennent rejoindre la carte des mets malgaches qui tutoient l’excellence tout comme le romazava, hen’omby, ravitoto ou plus simplement le steak de zébu à découvrir indubitablement !
Pour rester dans l’esprit 100% nature, un poulailler pour les œufs frais du petit déjeuner, des «ganaganas» (canards) pour le foie gras façon Eden Bé, des oies pour les rillettes, et du pain maison au quotidien. Au registre douceurs, le soufflé de papayes, et les sucettes d’ananas au chocolat noir viennent signer cette cuisine raffinée aux saveurs exotiques.

Point d’excellence : une équipe de 17 hommes et femmes tous natifs de l’île viennent anticiper et répondre à vos besoins. Ils vous accompagnent dans vos escapades terre ou mer, veillent à vos plaisirs de bouche, s’assurent de votre confort ou veillent sur votre tranquillité.

Robinsonnade mora mora à Madagascar
Des activités multiples

  • Les Baleines à bosse sont arrivées
Et jusqu’à mi octobre, ce sont 2000 à 3000 baleines à bosse qui viennent rejoindre les côtes de l’île Sainte Marie. À Eden Bé Guest House, elles s'observent depuis la plage d’Anivorano. Un emplacement stratégique puisque le canal est au plus étroit à cet endroit. Pour les voir de très, très près, le bateau est disponible au ponton pour rejoindre les baleines dès qu’elles apparaissent, En cinq minutes, vous êtes à leur côté...Votre pilote, sans risque, vous approchera d’elles pour un souvenir inoubliable et en quelques miles, si la chance vous sourit, ce seront aussi des tortues marines ou des dauphins que vous pourrez voir.

  • La meilleure saison pour la pêche s’étale entre octobre et mai
Selon les saisons, Capitaine, Barracuda, Thon jaune ou blanc, Daurade, Thazar, Dent de chien, Grand Marlin bleu, Espadon Voilier, Daurade Coryphène sont au bout de votre ligne, au lancer parfois à la palangrotte, à la traîne ou au popper. On met à votre disposition des petites cannes de traîne.
Sortie de nuit, pêche miraculeuse
Quand le vent du nord se tait, le bateau prend la mer au coucher du soleil pour une pêche de nuit «à la lanterne». Cette pêche traditionnelle est à la ligne et le plaisir vient quand au bout de l’hameçon, les maquereaux étincellent sous le spot de lumière. Une vraie découverte de l’art de la pêche malgache quand la nuit noire s’élève avec la lune. Le lendemain, le chef cuisinier vous préparera vos maquereaux grillés au barbecue pour une journée aussi belle que la nuit précédente.

  • A vos tubas !
A l’est, à quelques encablures, la mer turquoise et son récif de corail… Une variété importante de poissons frayent de ce côté de l’île : thon, grands perroquets… Vous partez en pirogue pour un grand moment sous-marin. Au regard des régions de l’univers, l’Océan Indien regorge d’espèces marines qui peuplent les récifs coralliens et leurs vestiges, autour d’une épave de bateau ou dans les profondeurs océanes. Plonger devient une aventure sous-marine qui permet de découvrir la faune et la flore malgache. L’activité de «snorkeling» s’y prête idéalement même pour les débutants. Avec masque, palmes et tuba, les «patates», les bénitiers, l’herbier sous-marin et ses éponges, les oursins diadème, les tortues, les cauris en multitude, les crabes coraux rouge vif aux puissantes pinces se livrent à votre regard.

Pratique

Eden Bé Guest House
515 Anivorano
Île Sainte Marie, Madagascar
Tél : +261 34 19 059 52
mail: b.dunod@gmail.com

Tarifs et réservations
En formule tout compris, hors boissons, selon les saisons, Prix par personne, en base deux personnes par chambre
4 jours / 3 nuits : 435 à 565 €
8 jours / 7 nuits : 810 à 1050 €
12 jours/11 nuits : 1300 à 1650 €
La formule 4 jours comprend la pension complète, des activités terre ou mer et un modelage, le transfert aéroport ou port de Sainte Marie en 4x4. Si la mer le permet le transfert s’effectue en bateau, avec un supplément de 150 €,
Activités : une journée d’excursion terre ou mer, soit bateau et plongée, pêche à la traîne, excursion sur plage déserte avec pique nique ou circuit 4 x 4 ou quad, à choisir parmi une dizaine de possibilités
A disposition gracieusement : VTT, kayaks de mer, pirogue, masques, tuba, palmes, planches de bodyboard, beach volley, badminton, pétanque, ping pong, et une kyrielle de jeux de société.
La formule 8 jours comprend les mêmes prestations mais avec 3 journées excursion et 2 massages et celle de 12 jours inclus 6 journées excursion et 4 massages.
Robinsonnade mora mora à Madagascar

Mercredi 7 Juillet 2010
pub
pub