Réinventer la roue



Plus de 4000, voilà le nombre de sites Internet français consacrés au voyage. Tous ne sont pas égaux face à la notoriété et beaucoup ne sont que des vitrines commerciales qui abritent moteurs de vols et de ventes de séjours. Mais le plus drôle dans ces aventures numériques nous est révélé par Loïc Melanton qui, dans une thèse consacrée aux carnets de voyage, a mis le doigt sur quelques belles perles.

Savez vous que la capitale de la Namibie est Prétoria ? Que Venise est une république indépendante comme Saint Marlin sur la côte Adriatique... Qu’un bon hôtel à New York se trouve surtout dans le Queen et que la banlieue de Chicago s’appelle Harlem. Ne souriez pas, nul n’est parfait en géographique. Non, ce que Loïc a trouvé c’est la copie fréquente et répétée de ces erreurs sur quelques dizaines de sites. Car voilà, pour beaucoup de webmasters, le copier-coller fait rage ! Il en est ainsi de ces adresses sur New York présentées comme « nouvelles » sur un site spécialisé et dont plus de 90% d’entre elles n’existent plus depuis deux à trois ans. Mais les plus copiés et les moins vérifiés, ce sont les carnets de voyage: «Il se crée tous les jours au moins un site qui exploite le carnet de voyage en l’associant aux commentaires des visiteurs», explique Loïc Melanton. On assiste alors à la création des annuaires d’annuaires de carnets. Véritables réexploitation permanente de fausses bonnes infos voire de commentaires largement dépassés. Attention, pour autant à ne pas jeter le bébé et l’eau du bain. Bien des administrateurs de sites apportent une attention soutenue à ce qu’ils publient. Tant mieux mais selon Loïc ils sont peu nombreux. En revanche, ils seront sans doute encore là quand bien d’autres auront disparu! Quant aux conseils pratiques, à l’écouter, on se dit que les agents de voyage ont de beaux jours devant eux....

Marc Dandreau
md@vacancespratiques.com

Dimanche 6 Avril 2008

pub
pub