Réinventer la roue

Parce que la sécurité aérienne est un enjeu clé pour lui, le courtier de l’aérien Air Partner a fait labelliser ISO 9001 ses activités : un engagement individuel de qualité et de sécurité qui devrait inspirer l’ensemble des Tour-opérateurs puisque les pouvoirs publics, s’ils ont fait quelques pas dans le bon sens, cherchent toujours à réinventer la roue.



Sécurité, sécurité : traumatisés par le crash de Charm El Cheikh en janvier 2004 puis par celui de la West Carribean au Venezuela l’été dernier, les européens ont mis au point une liste noire de 92 compagnies aériennes interdites de vol en Europe. Le problème, c’est que les critères d’inscription restent pour le moins obscurs voire incompréhensibles, puisque nombre de compagnies –africaines notamment- n’ont jamais mis une roue sur un tarmac européen. De là à soupçonner qu’il y ait quelques arrangements diplomatiques entre les 25, il n’y a qu’un pas que beaucoup d’analystes n’ont pas hésité à franchir, mais en coulisses. Officiellement, tout le monde annonce que c’est un premier pas.
Pendant ce temps, les voyageurs…voyagent, et s’apprêtent à décoller en masse pour leurs vacances estivales. Avec quelles garanties de sécurité ? Pour l’heure, les voyagistes doivent annoncer le nom de la compagnie qui doit les transporter, mais ils ont le droit de changer de transporteurs en dernière minute, pour peu que celui-ci reste parmi une liste de 5 transporteurs pré-sélectionnés, là encore sans que l’on sache comment. Le fameux « label bleu » est toujours dans les limbes, et qu’il y reste ne gêne personne.
C’est dans ce contexte qu’Air Partner – qui affrête des avions à la demande- a obtenu sa qualification de qualité : ayant mis au point une liste de compagnies sur des critères objectifs de sécurité, elle s’engage à ne programmer que ces transporteurs là. Les critères ? aucune compagnie « black-listée » par aucun pays, aucun avion de plus de 20 ans d’âge. Et sélection de compagnies qui ont satisfait aux certifications strictes Part 145, JAR, FAR, Iosa et autres sigles abscons pour les clients, mais parlants pour les spécialistes de l’aérien. Simple, encore fallait il y penser.

Anne Le Goff
alg@vacancespratiques.com

Jeudi 25 Mai 2006
pub
pub