Rassurer les touristes à Paris

Les incidents, rackets et vols à la tire se sont multipliés ces derniers mois à Paris, provoquant l’inquiétude des touristes et des industries du luxe de la capitale, qui ont demandé au gouvernement d’intervenir. La police est mise, dit-on, sur le pied de guerre.



Lorsque les touristes étaient mal traités il y a 15 ans sur la Place Djema El Fnaa de Marrakech, les services marocains de sécurité ont mis en place une police touristique chargée de faire le ménage mais aussi de calmer les vendeurs trop insistants. Il y a bien longtemps que cette police manque à Paris, mais la Préfecture se veut rassurante et met en place avec l’été des mesures destinées à lutter contre la délinquance dont sont victimes les touristes. Elle va ainsi collaborer plus étroitement avec les professionnels du tourisme et les ambassades afin que soit établie une "liste des hôtels autour desquels une vigilance est nécessaire" et que les touristes soient sensibilisés sur les pratiques à éviter par leurs représentations diplomatiques. Evitez d’agiter votre portable dernier-cri sous le nez des inconnus, de sortir une liasse de yen en public,… Ma maman me l’a toujours dit : pour vivre heureux, vivons cachés.
Des messages de sensibilisation dans les bus assurant la liaison entre l'aéroport de Roissy et le centre de Paris devraient être diffusés en collaboration avec la RATP. Ainsi que la traduction en chinois et japonais de messages de prévention déjà diffusés dans le métro parisien. Cela vous rassure, vous ? Moi, en tant que touriste, ces messages auraient plus tendance à m’inquiéter qu’autre chose. Genre le mal rode autour de vous, pas de quoi se détendre en vacances ! La préfecture de police nous annonce également qu’elle va également sensibiliser les touristes "à l'utilité et la facilité du dépôt de plainte", notamment grâce à une application disponible dans tous les commissariats de la capitale qui permet aux touristes de déposer plainte de façon simplifiée en 16 langues. Bon, acceptons en l’augure. Mais personnellement, je ne suis pas certaine que cela suffise à réduire la délinquance à Paris… Et je n'ai pas d'alternative à proposer !

Anne Le Goff

Mercredi 12 Juin 2013
pub
pub