vacances pratiques


Version imprimable

Quand Ryanair se « fout du monde » et de nos lecteurs.




Faire d'un artifice publicitaire un argument marketing ne saurait être une méthode de communication sans risque. Ryanair, habitué aux coups de pub tonitruants, a poussé le bouchon un peu loin à l’occasion des élections présidentielles françaises. En annonçant pour le 7 mai une promotion qui n’a jamais existé, Ryanair a cru que les journalistes qui reprendraient l’information auraient la mémoire courte. Ce n’est pas notre cas. Le procédé est honteux et indigne d’une compagnie aérienne qui se veut à la pointe du combat pour les consommateurs.
(Le texte du communiqué de presse est reproduit à la fin de ce billet)


Après le vol transatlantique annoncé à 10 € (information reprise sans aucune vérification de la crédibilité par bon nombre de médias) voilà que la compagnie fait dans l'«interprétation publicitaire». Par communiqué, elle annonçait pour le 7 mai dernier la mise en place de 50 000 billets gratuits au départ de Paris/Beauvais ou au départ des aéroports de Poitou-Charentes, selon les résultats des présidentielles du 6 mai prochain. Dès le 7 mai dans la nuit, les premiers mails que nous avons reçus soulignaient qu'aucune promotion n'apparaissait sur le site. Rien non plus le 7 et le 8. A peine un lien vers des billets à 10 €. De ceux utilisés en promotion sur la page d’accueil du site et qui se transforment vite en 107.92 € l’aller retour.
Pour avoir fait réaliser 184 requêtes (à la rédaction comme chez nos lecteurs), nous pouvons assurer qu'en aucun cas jusqu'à vendredi soir nous n'avons trouvé le moindre billet offert. Nous avons multiplié les coups de fil et Ryanair s'est perdu dans des explications fumeuses. Le terme «offert» utilisé dans le communiqué devait être interprété comme «des billets à 0,01 centimes d'euros plus taxes». Mais le nouveau lien "spécial élections" affiché en page d'accueil avec 4 jours de retard, ne conduisait toujours en aucune manière à une offre claire de billets gratuits au départ de Paris et, de fait, nous n'en avons trouvé aucun. Bref du "foutage de gueule" total.
En surfant ce dimanche soir pour une ultime vérification avant d'écrire ces lignes, le lien "spécial élection" a disparu. En cherchant bien, finalement des billets à o,o1 € apparaissent, par exemple pour des Paris-Beauvais/Gérone en septembre. Un aller-retour pour Milan le 15 juin, retour le 16. Attention à ne pas faire la même requête 2 fois de suite: le billet n'apparait plus toujours. Et comme ce sont des billets hors taxe, c'est donc 20 € qu'il faut débourser pour l'aller-retour. Ce n'est indéniablement pas cher, mais ce n'est pas gratuit. Et alors que le tonitruant patron de la compagnie annonçait mardi dernier des billets désormais affichés TTC, le fait est qu'aujourd'hui les prix sont toujours annoncés au départ hors taxe, et les taxes n'apparaissent qu'au moment de confirmer les choix... Sans oublier, les 6 euros supplémentaires pour un paiement par carte de crédit (Visa). Chère gratuité !

Ryanair estime n'avoir commis aucune faute... et poursuit ses envois de communiqués. Le dernier en date fait état de 10 millions de billets (presque) gratuits... A dix euros. Sans doute en verrons nous quelques uns. Mais 10 millions? Invérifiable. Et, si l’on se base sur la dernière expérience ou une simple visite sur le site, le doute s’installe vite. Diverses associations anglaises, qui reconnaissent comme nous que l'on trouve des billets pas chers sur Ryanair (elles font le même commentaire avec Easyjet) relaient des mails de leurs clients, étonnés de ne pas retrouver sur le site les annonces publicitaires du bouillonnant patron de la compagnie aérienne. Sans doute avez vous quelques informations de votre côté? N'hésitez pas à nous communiquer vos commentaires.

Dommage en tous cas qu'une compagnie qui se veut à la pointe du marketing client utilise de telles méthodes... Pas de quoi redorer son blason.

Marcel Lévy
ml@vacancespratiques.com

[Communiqué envoyé le jeudi 3 mai 2007 à 15:27]

RYANAIR EN CAMPAGNE POUR PLUS DE VOLS GRATUITS
50 000 VOLS OFFERTS AU LENDEMAIN DES ELECTIONS !!


Ryanair, la première compagnie d’Europe pour ses bas tarifs annonce aujourd’hui qu’elle offrira 50 000 vols au départ de Paris/Beauvais ou au départ des aéroports de Poitou-Charentes, selon les résultats des présidentielles du 6 mai prochain.

“Ryanair est la première compagnie à bas tarifs en France, pour remercier les passagers français qui sont chaque jour plus nombreux à plébisciter nos services, nous leur offrons des billets gratuits pour célébrer l’arrivée du nouveau Président. Soit 50 000 vols gratuits au départ des aéroports de Poitou-Charentes (Poitiers, La Rochelle et Nantes) si Mme Ségolène Royal est élue ou bien 50 000 vols au départ de Paris si M. Nicolas Sarkozy est élu.

Rendez-vous le 7 mai à minuit sur notre site www.ryanair.com pour réserver vos billets.

*Offre soumise à conditions et disponibilité"





Dimanche 13 Mai 2007