vacances pratiques


Version imprimable

Quand NF réinvente le web 2.0




La mode est aux commentaires sur les sites internet. NF a donc sacrifié à la mode en ouvrant ses pages aux avis de ses clients. Mais dans le commerce, toute vérité n’est pas bonne à dire ! A l’image de GO Voyages qui ne publiait que des avis flatteurs sur son blog, NF a donc décidé de virer les messages désagréables. Et les voyageurs se sont repliés sur les forums ou les mails à la presse ! Lisez plutôt.

«Bonjour , Nouvelles Frontières a le regret de vous informer que votre commentaire ne peut être publié pour les raison(s) suivante(s) : Nous avons bien reçu votre commentaire et sommes désolés que ce dernier soit négatif. Notre rubrique a pour but d’informer de façon objective les internautes. Nous avons pu constater que le commentaire que vous nous avez fait parvenir nous est directement adressé. C’est la raison pour laquelle nous ne pouvons le publier…. Toutefois, nous sommes très attentifs aux informations que vous nous avez communiqué et les transmettons immédiatement aux personnes en charge de la réalisation de ce voyage. Nous vous remercions de votre participation. Pour modifier votre commentaire, veuillez cliquer sur ce lien…»*. Et hop, le tour est joué.
En clair : on ne nie pas mais ce n’est pas assez favorable à la marque pour être publié ! Mais le plus drôle dans ces avis d’intenautes sur NF, c’est qu’ils sont prévenus. Les règles du jeu sont indiquées sur la page concernée: «Merci d'être objectif, clair, concis, et de ne porter aucun jugement de valeur comme indiqué dans notre charte d'utilisation». Pour un site qui collecte les avis des voyageurs, difficile de faire mieux dans l'inefficace. En bref, seuls les bons commentaires seront gardés.
Et les chiffres le confirment, ce matin à 6 heures : 743 commentaires excellents pour 3 décevants (contre 744 pour 2 au 3 novembre dernier)!
Avec de telles méthodes, le succès est effectivement au bout du clavier… Et les internautes doivent se replier sur d'autres espaces, qui ne manquent pas, pour s'exprimer. Entre mails à la presse (abondants) et forums de voyageurs (nombreux), ils disent tout haut, sur d'autres forums, ce qu'ils pensent vraiment.

Il suffit de se promener ailleurs que sur les sites « propriétaires » pour comprendre que tout n’est pas rose au royaume des voyagistes. On l’a vu dans l’histoire, les méthodes soviétiques de gestion de l'information trompent rarement les consommateurs....

Marc Dandreau
md@vacancespratiques.com

P.S : cet extrait de texte est publié sans correction, annotation ou modification orthographique...

Mercredi 19 Novembre 2008