No title


vacances pratiques






Version imprimable

Plongée pro aux Maldives


Le Kuramathi Island Resort s'est doté d'infrastructures de plongée uniques aux Maldives avec deux clubs PADI, un centre de décompression et un centre de biologie sous marine qui en font un spécialiste de qualité professionnelle pour un séjour tout orienté vers la mer.



Plongée pro aux Maldives
Les Maldives sont parmi les spots de plongée les plus prisés au monde et la plongée constitue l’une des activités principales de l’île de Kuramathi, située à moins d’une heure de vol en hydravion à l'ouest de l'aéroport international de Malé, dans l’Atoll de Rasdhoo.

L’île de Kuramathi fait plus de 1,8 km de long et s'étire sur un kilomètre de plages de sable blanc. Le complexe, constitué de 125 villas réparties selon 9 catégories différentes, a été intégralement rénové en 2009 ; les bungalows sont éparpillés dans les jardins luxuriants, face à la plage, ou à l'immensité de l'Océan Indien. Certaines parties de l'île sont totalement vierges, invitant les hôtes à se promener tranquillement le long d’étendues désertes.

Côté fonds sous-marins, la vie aquatique y est tout aussi luxuriante ; à quelques dizaines de mètres de la plage seulement, on peut s’adonner au snorkelling avec palmes-masque et tuba à toute heure pour apercevoir quantités d’espèces animales bigarrées. Les seules plongées effectuées depuis le House-reef sont magnifiques : thons, carangues, mérous, tortues, raies Léopard, raies Manta, murènes ou encore Napoléon sont à portée de mains. Lflore et la faune sous-marines y foisonnent, et les équipements disponibles permettent d'en profiter totalement.

Un centre de plongée PADI
Au Kuramathi Island Resort, le centre de plongée PADI « Rasdhoo Dive Center » et ses instructeurs polyglottes, accueille aussi bien des plongeurs confirmés que néophytes. Il dispose de 6 bateaux pouvant transporter une dizaine de plongeurs chacun, une soixantaine d’équipements complets pour la location, des blocs aluminium 12 litres et plusieurs compresseurs Bauer.

Du 1er niveau de plongée (Open Water), en passant par le niveau d’Instructeur, toutes les formations sont possibles dans ce centre certifié PADI, SSI et CMAS. Les débutants peuvent s’initier lors de baptêmes ou participer à un programme découverte (Discover Scuba Diving Program). À signaler : pour les plongeurs Nitrox confirmés, il n’est compté aucun supplément !

Chaque jour, 2 plongées sont proposées (+1 plongée de nuit certains jours en semaine) au départ du Reef et des passes alentours sur Kuramathi Kandu, Rasdhoo Kandu, Veligandu…
L’Atoll de Rasdhoo permet de tester une vingtaine de spots différents, tandis que 2 fois par semaine des safaris plongée sont organisés sur l’Atoll d’Ari voisin.

Une clinique avec caisson de décompression
Chose exceptionnelle, le Kuramathi Island Resort dispose de son propre caisson de décompression en cas d’accident de plongée. Ce caisson de décompression est le plus important de tout l’Archipel, il fait partie d’un ensemble médical géré par des médecins spécialistes hyperbares. Les populations voisines, les clients de l’hôtel et le personnel de l’hôtel peuvent ainsi bénéficier de services et d’infrastructures ultramodernes avec possibilité d’effectuer sur place des analyses sanguines, des radios etc.

Une station de biologie sous marine
Le Kuramathi Island Resort dispose également d’une station Bio, créée en 1999, qui a pour vocation de sensibiliser et de protéger l’environnement. Ouverte toute l’année, elle organise des safaris pour la clientèle de l’hôtel, ceci afin de les sensibiliser à la richesse corallienne, à la beauté de la faune et flore qui peuple ces eaux de l’Atoll de Rasdoo. Des conférences de vulgarisation avec projection vidéo sont régulièrement animées sur différents thèmes et des explications sont données à chacun pour expliquer comment préserver le corail, distinguer les différentes espèces animales, celles qui présentent un danger éventuel pour l’homme etc. Les chercheurs naturalistes présents sur site, s’occupent de réimplanter le corail dégradé par la pollution, la pêche et le réchauffement climatique. Ils analysent les variations de température, les courants et la mutation de substrats

Enfin, des présentations ludiques sont menées en parallèle avec les enfants du miniclub «Bageecha» ouvert aux enfants âgés de 3 à 12 ans, déjà très axé sur la découverte ludique et éducative de l’environnement (chasses au trésor, treks, snorkeling…). La station Bio travaille de concert avec les écoles des îles voisines sur la préservation de l’environnement.
Jeudi 4 Mars 2010