Peur, moi ? Jamais !



L’observatoire Américain de la Sécurité (SAO) vient de livrer son baromètre 2007 des destinations à risque. Si l’Irak et l’Afghanistan tiennent la tête en matière de vacances périlleuses, bien des pays présentés comme horriblement dangereux sont loin de coller à cette image. Exemple avec le Brésil ou le Mexique, bien loin derrière l’Afrique du Sud, Haïti ou la Jamaïque.

Quand on sait à quel point les vacanciers refusent les risques, et à juste titre, on comprend mieux que le grand livre des idées reçues sur la violence dans le monde ne doit pas s’ouvrir à la même page selon les années. Si les zones de conflit restent les premières à éviter, d’autres et contrairement à ce qui s’est dit, sont loin de tenir leurs promesses en matière de frayeur. Jugez plutôt : il y a eu plus d’agressions dans le Bronx qu’à Rio de Janeiro. Plus d’attaques à Caracas qu’à Miami. Bref, certaines villes discrètes sur la carte du tourisme sont de vraies coupes gorges ! Il reste que l’ensemble de ces pays et villes ne sont pas forcément « difficiles » à chaque voyage. Et c’est tout l’intérêt de ce classement. On y apprend que l’été est plus « chaud » que l’hiver en Jamaïque et qu’il vaut mieux être à Rio en mai qu’en février (Carnaval)!
Dernier constat, et pas des moindres, l’Inde comme la Chine connaissent un début de délinquance à l’encontre des touristes. Certes, très largement inférieur aux destinations évoquées plus haut. Mais que voulez vous, le bien comme le mal s’exporte !

Marc Dandreau
md@vacancespratiques.com

Mercredi 19 Décembre 2007

pub
pub