Parenthèse exclusive au Népal

Le luxe, c'est aussi l'exceptionnel, le séjour rare, la rencontre inédite, l'exclusif: une définition qui correspond à cette découverte très surprenante du Népal, dans la jungle du Parc national de Bardia.



DR christophe Bouchoux
DR christophe Bouchoux
Ce voyage unique, séjour d´« aventure » sur le thème du tourisme responsable, vous emmène pour une découverte différente du Népal et de sa jungle tout en étant le plus proche possible de la population et de la nature au cœur du parc national de Bardia, dans le cadre de la conservation d´un écosystème inestimable. Le point d´orgue de ce voyage, c´est une faune exceptionnellement riche. Parmi les habitants de la jungle népalaise, en effet : le tigre royal du Bengale, l´éléphant d´Asie, le rhinocéros unicorne, entre autres ! Bardia est un des rares parcs nationaux à offrir ce trio royal faunique, que vous pourrez découvrir en Jeep, à pied, à dos d´éléphant ou lors d´un safari flottant …

La découverte, en deux semaines, comprend la visite de Katmandou, du stupa de Swayambunath, perché sur une colline et du stupa de Bodnath entouré de son village peuplé de Tibétains. Découverte de Pashupatinath, le grand sanctuaire hindouiste au bord de la rivière sacrée Bagmati. L’après-midi excursion à Patan, ancienne capitale de la vallée, et qui fut autrefois connue sous le nom de Lalitpur, « cité de beauté ». Sa richesse architecturale en fait un véritable joyau. La visite se fait à pieds, au départ du Durbar Square.
La séjour passe également par Pokhara (à 200 km à l’ouest de Katmandou). Pokhara, seconde ville du Népal, est située à 900 mètres d’altitude, dans un site grandiose, au pied de la chaîne des Annapurna qui dresse des sommets hauts de 7 000 à 8 000 mètres.
Le Népal est un pays en escalier, il s’étale du sud par la plaine du téraï (169 m) jusqu’aux plus hautes montagnes du monde au nord (8850 m). C’est donc dans la plaine que se trouve le parc national de Bardia qui abrite un écosystème riche et encore bien conservé. On y trouve entre autres, des éléphants asiatiques, des rhinocéros unicornis, de nombreuses espèces d’herbivores (antilopes, cervidés), d’oiseaux, des singes (macaques rhésus, langurs), des crocodiles, des loutres, des tortues, des dauphins du Gange et le célèbre tigre du Bengale. Les visiteurs peuvent découvrir ce parc par différents moyens : en Jeep, à dos d’éléphant, lors d’un safari flottant et … à pieds. C’est cette dernière façon de visiter qui est la plus intéressante car c’est celle qui laisse le plus l’opportunité de voir les animaux dans leur environnement. Marcher dans la jungle est bien moins dangereux qu’on ne le pense, les animaux sauvages obéissent à leurs instincts, par nature la faune cherchera systématiquement à fuir l’animal à deux pattes et l’homme ne figure pas sur le "menu potentiel ". Dans le parc national de Bardia, nous sommes encadrés par des professionnels diplômés qui connaissent les animaux et leurs comportements. Depuis plus de 15 ans que le système existe avec en moyenne 4000 visiteurs par ans, aucun touriste n’a jamais été en danger. Deux journées dans le parc. La première s’organise en deux temps : - une balade à dos d’éléphant dans la jungle : l’éléphant est le meilleur véhicule pour approcher le rhinocéros. Vos cornacs ratissent en effet la jungle avec plusieurs pachydermes et augmentent ainsi vos chances de succès. - un safari en Jeep : ce véhicule permet d’effectuer de longues distances et de s’arrêter aux tours d’observation (les « machan »). Avec un peu de chance, éléphants, rhinocéros unicornes, cerfs axis et tigres seront au rendez-vous. La visite de la jungle est une activité privilégiée, mais il faut être discret, obéissant, et un peu chanceux pour apercevoir les rayures du prince …Le deuxième jour, matinée libre puis bain de l’éléphant suivie d’une visite du village tharu, suivi, pourquoi pas, du traditionnel match de volley avec vos hôtes népalais !

Budget estimé par personne sur la base de deux personnes voyageant ensemble et partageant une chambre double: à partir de 2 700 € , comprenant les vols internationaux en classe Eco, les taxes aériennes et de sécurité, les surcharges fuel, le vol domestique mentionné en classe Eco, les transferts et transports en véhicule privé avec chauffeur, l´hébergement en chambre double (hôtels de type lodges, simples mais propres et confortables), les repas, les droits d´entrée, les visites guidées et payantes des sites (Katmandou, Lumbini, Bardia), les activités dans le parc, sauf le jour 12, libre. Lorsque vous visitez le parc national, 50% des droits d´entrée vont à ces associations de la zone tampon du parc national de Bardia. Les villageois comprennent ainsi que la nature est plus bénéfique dans son intégralité que braconnée. Vous participez directement à un système ingénieux, fait par les locaux, pour eux même.

Contact: Voyageurs en Inde - 55 rue Sainte-Anne - 75002 Paris Tél.: 0892 23 76 76 (0,34 €/mn) et www.vdm.com

Jeudi 21 Janvier 2010
pub
pub