vacances pratiques


Version imprimable

Mars ou rêve




En pleine crise économique et financière, le rêve ne désarme pas ! Malgré des prix stratosphériques, les candidats au tourisme spatial se bousculent toujours au portillon de la navette, et les transporteurs sont maintenant au nombre de 3 pour conduire les amateurs au 7ème ciel. Pendant ce temps, Monsieur et Madame Toulemonde rêvent plus benoîtement de soleil. Plancher des vaches, quand tu nous tiens….

Sans sourciller, un danois a fait mardi un très joli chèque d’acompte de 20 000 dollars. Et Per Wimmer ne bénéfice même pas des fameux prix « early booking », pourtant si prisé des tour-opérateurs pour l’été prochain ! Pourtant il l’aurait bien mérité, son p’tit prix, parce que ce n’est pas dans six mois mais… dans 4 ans, au mieux, que Per ira visiter la destination de ses rêves ! Il est le premier client de XCOR Aerospace, une société américaine qui met au point un nouvelle navette, le «Lynx» , avec laquelle elle espère se propulser aux limites de l’atmosphère vers 2012, moyennant un autre petit chèque. Montant total du voyage, 95 000 dollars ! Les premiers vols d’essais auront lieu en 2010, Per Wimmer a le temps de s’entraîner, de surveiller son cœur, sa ligne et son petit cochon économe pour être fin près d’ici là.
Il n’y a pas à dire, l’espace fait rêver puisqu’ XCOR est en fait, avec Virgin Galactic (pour 200 000 dollars) et les russes de Soyouz (tarif non communiqué), le 3ème TO de l’espace. Sans doute pas le dernier puisque l’européenne Astrium d’EADS a un projet comparable. Fascinant, cette fascination !
Pendant ce temps, et plus prosaïquement, chacun se demande comment passer les fêtes de Noël, là, à la fin du mois. Le sondage Ifop (voir ci dessous) ne le cache, 8 Français sur 10 resteront chez eux, et les vacances se passeront au coin du feu… Si tant est qu’ils aient une cheminée ! Le rêve de vacances, ce sera sur catalogue, au mieux. Décalage ? Sans doute n’avons nous pas les mêmes valeurs, comme dit la Dame des rillettes !

Anne Le Goff

Mercredi 3 Décembre 2008