Maison ottomane à Istanbul

Istanbul, capitale europénne de la culture en 2010, se prête à toutes les découvertes et redécouvertes, le temps d'une parenthèse chic au Palace ou dans des maisons ottomanes du 19 ème siècle. Dépaysement garanti.



Maison ottomane à Istanbul
Îles du Monde qui, comme son nom ne l'indique pas, connait particulièrement Istanbul, propose deux pieds à terre pour cette escapade dans la capitale eropéenne de la culture, entre Orient et Occident.
A découvrir: le très mythique Pera Palace, qui rouvre ses portes le 31 mars prochain, et les étonnantes Pensions de Sainte Sophie, au pied de la fameuse basilique.

La réouverture du Pera Palace
Après 3 ans de réfection complète, le Pera Palace rouvre enfin ses portes. Construit en 1892 pour les passagers du train de luxe l’Orient Express, il est sans doute le plus mythique des hôtels stambouliotes. C’est ici que descendaient tous les personnages connus de l’entre-deux guerres : Mata Hari, Greta Garbo, Sarah Bernhardt, Joséphine Baker, Hemingway... La liste est encore longue et variée. Agatha Christie y écrivit, dans la chambre 411, le Crime de l’Orient-Express, et on comprend aisément qu’elle fut inspirée par l’atmosphère étonnante qui règne dans les salons.
Idéal pour les amoureux des anciens palaces, il jouit d'une situation exceptionnelle. À flanc de colline, il s’adosse à Pera-Beyoglu, dans le quartier des « Petits-Champs », à deux pas de la ville franque qui fut le cœur de l’Istanbul cosmopolite, de Soliman le magnifique jusqu’au dernier sultan. Remarquablement réhabilité, il est devenu le centre « branché » d’Istanbul, avec ses rues piétonnes, ses antiquaires, ses librairies, ses boutiques, ses nombreux cafés et restaurants.
Prix indicatif (base 2 pers.) au départ de Paris, 4 jours / 3 nuits en petits-déjeuners : à partir de 1 060 € TTC

Les Pensions de Sainte Sophie
Au cœur de la vieille ville, dans la petite rue Soðukçeþme (en français, « la fontaine fraîche ») en pente, pavée et piétonne, quelques maisons traditionnelles ottomanes en bois étaient adossées à la muraille du Sérail, juste derrière la basilique de Sainte-Sophie. Réhabilitées avec goût par Celik Gülersoy, président du Touring Club de Turquie, elles furent parmi les premières maisons d’hôtes traditionnelles de la ville et hébergèrent même la reine Sofia d’Espagne…
L’ensemble se compose de 11 maisons, avec 63 chambres au total, chaque maison ayant de 4 à 11 chambres, meublées dans le style du XIXème siècle et portant chacune un nom de parfum : rose, jasmin, gardénia…
Prix indicatif (base 2 pers.) au départ de Paris, 4 jours / 3 nuits en petits-déjeuners : à partir de 710 € TTC

Renseignements et réservations : Tél.: 01 55 42 74 10 et site www.ilesdumonde.com

Jeudi 28 Janvier 2010
pub
pub