Mais pourquoi sont-ils meilleurs que nous ?

Même si les français ne les aiment pas toujours, force est de constater que les anglais ou les australiens savent faire, avec talent, des émissions de télé sur le voyage. Pas les français !



France 5, courageuse, s’est lancée dans la production de la première émission sur le voyage diffusée sur un réseau hertzien. Pour sa première diffusion « Echappée Belle », c’est son nom, diffusée samedi et dimanche dernier, s’intéressait au Maroc. Outre l’introduction lénifiante sur le pays et un surprenant enfilage de perles (« terre d’ombre et de lumière », «pays entre passé et modernité »), pas un reportage n’apportait la moindre information nouvelle, la moindre originalité sur un pays dont seulement 20% de son territoire est réellement fréquenté par les touristes. L’animateur, Stéphane Bouillaud est loin d’être mauvais même si parfois le cheminement de sa pensée reste difficile à saisir pour l’amateur de voyage. Quelques beaux souvenirs télévisuels comme cette inoubliable pensée sur Marrakech : « L’une des raisons du succès de la place Djena el Fna c’est son emplacement ». Imparable !

Dommage enfin que la plus turbulente ville du Maroc, celle qui bouge et qui donne, en ce moement, le ton du pays, Tanger, soit oubliée ! Un joli sujet, celui (vu et revu) sur le Canal de Bourgogne. Un moment de vie bien retranscrit.
Cette première diffusion ne laissera pas de souvenirs indélébiles. Les « clients » de la 5 ne devraient pas se retrouver dans cette visite superficielle et banale d’un pays. Seul le voyage dans les fjords, présentés en plusieurs épisodes, au texte « gnangnanto elliptique », pourrait séduire les « bobos torturés » en mal d’imagination.
On regrette vite les Pilot Guide (sur Voyage), de petits bijoux, en se disant que les autres épisodes, relèveront peut-être la barre faute de quoi TF1 à de beaux jours en perspective.

Anne le Goff
alg@vacancespratiques.com

Lundi 2 Octobre 2006
pub
pub