Les vacances de l’amour



Il y a cinquante ans, Brigitte Bardot était montrée du doigt comme un icône de la décadence pour avoir laissé entrevoir quelques détails anatomiques sulfureux sur le grand écran. Aujourd’hui, les vacanciers se voient distribuer menottes et vibro-masseurs par leur voyagiste avant le départ. On n’arrête pas le progrès.

L’agence de voyage 100% en ligne Ecotour place littéralement la satisfaction client au cœur de sa stratégie. Surfant sur la vague des dernières études sur la sexualité des français et l’usage des sex toys, le TO vient de nouer un partenariat avec SexyAvenue, site dédié à la vente de produits érotiques en France, et pose une question équivoque à ses clients : êtes-vous plutôt câlin où coquin ? Pour chaque réservation, les voyageurs qui le désirent recevront ainsi en cadeau un coffret câlin ou un coffret coquin. Le premier renferme une huile de massage comestible et le second un vibromasseur, un anneau vibrant, du gel et des menottes. Rien de bien subversif, mais c’est tout de même une première dans le marketing du tourisme grand public. Les utilisateurs peuvent remercier Guillaume Victor-Thomas, Directeur Général et fondateur du tour-opérateur, de se soucier de leur bien-être le plus intime puisque celui-ci déclare avoir lancé cette offre «pour que les vacances soient à coup sûr l’occasion de partage en réveillant une sensualité engourdie par l’hiver et la grisaille du quotidien. C’est un pied de nez à l’austérité ambiante». Même si tout le monde ne partage pas les contraintes météorologiques de Monsieur Victor-Thomas, chacun saura apprécier l’embellie pour passer des vacances sur un petit nuage.

Alexis Dufour
ad@vacancespratiques.com

Jeudi 26 Juin 2008
pub
pub