Les surprises des vacances



On ne le dira jamais assez : surveillez vos bagages ! Les valises abandonnées sont désormais «explosées» peu de temps après leur découverte, et c’est toujours rigolo pour les autres de voir les petites culottes voler mais pour l’étourdi, source de complications. Mais figurez vous qu’aujourd’hui, il faut aussi se méfier des douaniers !

L’aventure est arrivée sur l’aéroport de Narita, à Tokyo. Un passager venant de débarquer a récupéré tout tranquillement sa valise sur le tapis et il est reparti chez lui… avec un cadeau d’une valeur de plus de 6000 euros. Joli cadeau, mais incongru et encombrant : il s’agit d’un bloc de résine de cannabis ! Déposé dans sa poche de valise par un douanier soucieux d’entraîner son chien renifleur, qui semble en avoir bien besoin, d’entraînement. Parce qu’il n’a rien retrouvé. Et que son Maître, l’innocent, ne se souvenait plus dans quelle valise il avait fourré sa savonnette de 142 grammes. Il aurait bien fallu trouver dare-dare un autre chien, mais comme l’utilisation d’un sac de voyageur pour ce genre de test est interdit, il aurait fallu avouer à la fois le méfait… et l’échec de l’opération ! Repenti, le douanier fautif a avoué et il s’est fait sonner les cloches. Mais le voyageur tranquille reste avec sa surprise, emballée dans une boite en métal et enveloppée d’un papier journal. Quand il la retrouvera, il a drôlement intérêt à la détruire, la savonnette, car la possession de drogues même dites douces est passible de prison au Japon ! Et vous imaginez combien ce sera compliqué à expliquer, s’il veut aller rapporter la découverte au poste ? Presque aussi peu crédible que si le passager avait été arrêté à la douane de sortie ! Ah les pandores….

Annie Fave
af@vacancespratiques.com

Mardi 27 Mai 2008
pub
pub