Les chemins de randonnée aux randonneurs !

Ce week-end, comme le week-end dernier, les 4x4 sont dans la rue. Les amateurs de ce type de véhicules, par l’intermédiaire du Comité de Défense des Loisirs Verts, manifestent dans de nombreuses villes de France contre la circulaire Olin qui règlemente leur circulation et celles des quads et des motos sur les sentiers, en forêt, dans les dunes, sur les plages et d’une façon générale dans les espaces naturels.



Autant le dire tout de suite, je n’entrerais pas ici dans le débat qui consiste à savoir si ces engins sont plus ou moins polluants ou utiles. Je pars, un peu égoïstement et naïvement d’une situation vécue, pas plus tard que dimanche dernier. En balade dans le nord de la forêt de Compiègne, j’ai eu « la chance » de croiser pas moins de 2 « 4x4 » en moins de deux heures sur des sentiers pourtant rigoureusement interdits à tout type de véhicules à moteur et exclusivement réservés aux marcheurs. Situation exceptionnelle me direz-vous ? L’un d’entre eux avait perdu le chemin de la manifestation et, peu au fait d’orientation, s’est retrouvé à errer en plein cœur des bois…. Hélas non.

Moi qui vis là une partie de l’année, je ne peux que constater que ce type de situation est de plus en plus fréquent. Alors utile la circulaire Olin ? Oui et comment ! A l’heure où chaque département, chaque région, chaque commune de notre beau pays se vante de ses attraits naturels et ne sait plus quoi faire pour attirer les amateurs de vacances « nature », il serait bon de ne pas se tromper de débat. Les espaces naturels, de tout temps réservés aux randonneurs, cavaliers, cyclistes et autres usagers de la nature, se doivent de rester « piétons ». Sous peine de n’être plus agréable pour personne.

Stéphanie Clément
scg@vacancespratiques.com


Mardi 17 Octobre 2006

pub
pub