Le voyage en chaise de jardin



Un voyage original, chacun en a envie à un moment ou l’autre de sa vie. Un voyage aventurier, pourquoi pas aussi, et nombreux sont les candidats au départ à vélo, à la rame, en montgolfière… Pour 2000, 6000 ou 12 000 km, voire le tour du monde. Kent n’en a parcouru que 370. Mais en chaise de jardin.

Un petit coussin sous les fesses, un café à la main, décontracté, quoi, ce Kent Couch. Son voyage dans une chaise de jardin, il aurait pu le faire avec des roulettes mais voilà : pompiste de profession, il en ras le bol de voir passer des milliers de véhicules sous son nez. Lui, c’est de grand air, qu’il rêve ! C’est donc avec l’assistance de quelques 150 ballons gonflés à l’hélium qu’il s’est envolé de son petit jardin de l’Oregon pour se rendre dans l’Idaho, 370 km plus à l'est. Rien à y faire, si ce n’est le plaisir de voler pendant le week-end et de se distraire un peu, après avoir rêvé de jouer à saute-nuage un beau jour, allongé dans l’herbe. Ce qui, ma foi, peut-être le but de tout voyage ! Kent est un peu casse-cou, puisque c’était sa 3ème tentative. Réussie. Il n’a eu qu’à dégonfler quelques ballons pour se poser doucettement, quand il a senti que les nuages devenaient un peu trop furieux pour lui. Juste à temps : le vent a rempoté dans les airs sa chaises et sa réserve d’eau, mais surtout son camescope. Il espère que le vent les lui rendra… un jour. Sa femme, complice, reconnaît que son mari est sans doute un peu fou, mais elle ne lui en veut pas : "Je n'ai jamais eu un seul moment d'ennui depuis que je l'ai épousé". Sympa.

Anne le Goff
alg@vacancespratiques.com

Lundi 7 Juillet 2008
pub
pub