vacances pratiques


Version imprimable

Le sens du service




Une histoire qui se termine bien, cela fait toujours plaisir, surtout lorsqu’il s’agit d’une histoire de voyageur. C'est plus amusant à raconter à la machine à café qu'une histoire terrible à avaler de travers. Celle du jour: en Indonésie, un australien vient de retrouver, 10 mois après, son alliance perdue dans un banc de corail. Il a de la chance, non ? Non, en tous cas, pas directement.

Cette alliance, glissée à son doigt en 1975, en était tombée alors qu’il passait un week-end sur l’île de Sepa, destination touristique de l’archipel des Mille Iles, à quelques kilomètres de Jakarta. Nage avec palmes-masque et tuba au programme avec le fils de la maison. Hélas, en sortant de l’eau après la visite d’un massif de corail, l’anneau a disparu. Grand classique : à 53 ans, on n’a plus forcément le doigt de 21…Keith est désolé, tente quelques recherches et doit renoncer, la mort dans l’âme.

Sa chance, c’est Jamhuri, guide, plongeur, qui a proposé de rechercher la bague. Et qui, très entêté, a passé plusieurs mois à regarder régulièrement le massif grand comme un petit terrain de football. Une aiguille dans une botte de foin. Mais la semaine dernière, une tempête a déplacé les coraux…et l’obstiné a retrouvé l’alliance. Ainsi que, dans un tiroir, la carte de visite que lui avait laissé Keith, sans y croire. L’australien a pris vite fait l’avion pour récupérer son alliance.
Fûté, Jamhuri, intéressé ? Pas du tout : Keith le dit haut et fort, il a dû forcer le pêcheur a accepter une récompense… qu’il ne lui avait pas promise. A Sepa, on a le sens de l’amitié. Ou du service ?

Annie Fave
af@vacancespratiques.com

Dimanche 21 Janvier 2007