vacances pratiques


Version imprimable

Le réseau prend l’air




Ils appellent ça les « réseaux sociaux ». De mon temps, comme disait ma grand-mère, c’était tout simplement un carnet d’adresses. Riche, dodu, utilisable pour ses relations personnelles et… professionnelles, puisqu’il n’y a pas forcément du mal à se faire du bien avec du piston. Mais bon, maintenant, les réseaux, on les développe dans les avions !

Vous faites « réseaux sociaux » dans Google, et vous allez être surpris de la quantité de références trouvées: des tas de livres parlent de la sociologie du réseau social, des blogs expliquent tout sur le réseau social familial, le réseau social amical, professionnel… Impressionnant. On apprend par exemple qu’ «En s'appuyant sur des méthodes empruntées à la psychologie expérimentale, à la théorie des graphes et à l'algèbre linéaire, mais aussi à l'ethnologie et à l'histoire, la sociologie des réseaux sociaux prend pour objets d'étude non pas les caractéristiques des individus, mais les relations entre ces individus et les régularités qu'elles présentent, pour les décrire, rendre compte de leur formation, de leurs transformations, et analyser leurs effets sur les comportements». Tout compris ? Moi non plus.
Le plus fort, c’est que maintenant on prend l’avion, pour développer, ses « réseaux sociaux ». Et en plus, c’est même devenu un argument marketing. J’apprends ainsi par la Lettre Voyage & technologies n°128 que « Pour ses « frequent flyers » vers la Chine, l'Afrique du Sud ainsi que pour les fans de golf, Air France- KLM lance des « réseaux sociaux ». Déjà 3 000 passagers se sont inscrits au Club China pour développer leurs contacts business à bord des vols longs courriers ».

Dans le temps, on faisait des dîners en ville, maintenant, on prend l’avion. Pôvres clients de la business : le transport aérien était jusqu’ici le dernier endroit où on leur fichait la paix, le seul pour terminer un dossier relax avant de piquer un somme, maintenant il va falloir qu’ils s’occupent de leurs voisins. Bientôt, ils auront l’obligation de répondre à leur portable.
Avec mes copines Josette et Josy, nous aussi on développe nos « réseaux sociaux » tout au fond de l’avion. Mais bon, nous c’est plutôt pour boire un coca et rigoler un bon coup. Ah bon, moi aussi j’ai un « réseau social » ? ça fait bien pour le CV ?

Anne Le Goff
alg@vacancespratiques.com


Mercredi 28 Mars 2007