vacances pratiques


Version imprimable

Le prince aux dents longues




Mauvaise nouvelle pour les amateurs de tourisme sanguinaire : le château du célèbre comte Dracula est à vendre. Prix de la transaction : 60 millions d'euros, pas moins. Le prix du sang?

C'est en tous cas le sang coulant dans les veines du prince Dominic de Hasbourg qui lui avait permis d'obtenir la restitution du chateau confisqué à sa grand-mère, la reine Marie de Roumanie, 58 ans plus tôt par le régime communiste.
Le Chateau est maintenant vendu à cause d'une querelle avec le Ministère de la Culture de Roumanie. A l’époque de la restitution, Dominic de Hasbourg avait rassuré tout le monde en affirmant que le château resterait un musée pendant au moins trois ans et ne pourrait être vendu qu'à l'Etat roumain. Une précision bienvenue quant on sait que ledit château attire chaque année plus de 500.000 visiteurs et génère près d’un million d’euros de recettes. Hélas… L’appât du gain n’ayant pas tardé à se faire sentir, ce cher Dominic vient de changer d’avis…
C’est dans cette ambiance digne de Dallas que doit se décider le sort de la demeure du célèbre vampire. Devant la détermination de l’actuel propriétaire et le prix demandé, exorbitant semble-t-il par rapport à la valeur réelle des lieux, l’état roumain semble bien en peine de trouver une solution… Ne reste plus, alors, qu’à éveiller la colère du comte Dracula et faire en sorte qu’il émerge dare dare de son cercueil pour régler son compte à ce fâcheux prince. Car dans cette histoire finalement, c’est à se demander qui, du vampire ou du propriétaire, a les dents les plus longues…

Stéphanie Clément
scg@vacancespratiques.com

Mercredi 17 Janvier 2007