Le plus beau job du monde…



Depuis hier, nous sommes dans l’obligation de gérer une hémorragie au niveau de tous les services de notre petite entreprise… La rédaction a perdu ses meilleurs éléments, le pôle graphisme est désert, même la compta, pourtant censée abriter une population réputée peu fantaisiste, ne compte plus qu’une seule personne…
La faute à qui vous, demandez-vous ?
La faute à l’Australie !
Depuis hier, toute notre équipe ou presque est en partance pour le Queensland, cet état posé à l’Est de l’Australie, souvent rebaptisé à juste titre « la Sunshine Coast » rapport à son taux d’ensoleillement particulièrement élevé.
Car cet état est à l’initiative d’une annonce peu commune, une offre d’emploi pour un poste de gardien d’une île de rêve. Le cahier des charges est relativement simple : faisant fi de la morosité ambiante, l'Office de tourisme du Queensland a lancé un concours avec, à la clef, un CDD de six mois pour devenir l'unique gardien de l'île de Hamilton, un confetti paradisiaque niché au cœur de la Grande barrière de corail, pour un salaire de 150.000 dollars australiens (environ 80 000 euros). Le vainqueur sera logé dans une luxueuse villa avec piscine et golf… J’oubliais les principales qualités requises pour être choisi : aimer la mer, le soleil, les activités de plein air…
A ce compte-là, vous comprendrez aisément que l’annonce attire du monde (300.000 visiteurs sur le site hier, dont une candidature du Vatican)… Moi-même j’avoue que si je n’avais pas charge d’âmes, j’irais volontiers passer 6 mois en compagnie des kangourous pour jouer les Robinson de luxe…

Malheureusement, la pénurie de main d’œuvre qu’a entraîné chez nous cette singulière annonce m’oblige à des tâches plus prosaïques comme répondre au téléphone ou aller chercher le courrier…
Je ne sais pas combien de temps la plaisanterie va durer mais j’espère que l’heureux élu va en baver et qu’il y aura des moustiques sur Hamilton Island…

Stéphanie Clément


Mercredi 14 Janvier 2009
pub
pub